Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

Escroqueries

Le phénomène des arnaques et tromperies, avec ou sans internet, les modes opératoires, la prévention et répression de ces délits.

  • Le Ransomware, toujours très présent

    La paralysie complète du système informatique d’une entreprise, d’une administration publique ou d’un poste personnel pour extorquer de l’argent, incombe aussi aux utilisateurs eux-mêmes. Découvrez comment votre comportement peut faciliter une intrusion.

  • Police on web : des nouveaux services en ligne

    Police on web, véritable guichet en ligne, permet de déposer plainte pour des faits mineurs, demander la surveillance de son domicile et déclarer son système d'alarme et sa caméra. Durant la pandémie covid-19, d’autres infractions ne nécessitant pas une intervention policière urgente peuvent en outre être dénoncées.

  • Crise du COVID et opportunités criminelles : quelques conseils

    La pandémie est source d’opportunités criminelles et peut favoriser la commission de certains délits spécifiques. Quelques exemples à prendre en considération pour vivre cette période difficile en pleine sécurité et conserver les bonnes habitudes dès la fin du confinement.

  • Quels outils pour dépister les fake news et autres rumeurs ?

    Les fake news, deep fakes, rumeurs ou autres infox se mélangent en permanence aux informations que nous recevons sur le Web et génèrent de la confusion. Outre de bons réflexes, de nombreux outils en accès libre peuvent vous aider à faire la part des choses.

  • Les réflexes indispensables pour déjouer les fake news

    Face à la prolifération virale des fake news, notre esprit critique est mis à rude épreuve. Quelques bons réflexes simples peuvent pourtant vous aider à ne pas tomber dans le piège de la manipulation et vous éviter ainsi de relayer une fausse information.

  • Opportunistes et très inventifs, les hackers exploitent la crise actuelle

    Profitant de la crise liée au Coronavirus, les pirates informatiques ont développé de nombreuses techniques pour infecter des systèmes ou pour collecter des données. La généralisation du télétravail leur offre également de nouvelles opportunités de cyberattaques via les ordinateurs personnels.

  • Coronavirus : l’épidémie de toutes les arnaques !

    En pleine pandémie de Covid-19, les réseaux sociaux débordent de news sur le coronavirus. De nombreuses entreprises nous envoient des messages pour nous rassurer sur les mesures sanitaires mises en place. Malheureusement dans ce flux d’informations se trouve un certain nombre de fake news et d’arnaques.

  • Ne communiquez jamais vos codes Digipass !

    Apparue en 2016, la fraude au Digipass a connu une expansion considérable depuis lors. Utilisant différents stratagèmes, les escrocs réussissent encore trop souvent à convaincre leur interlocuteur de communiquer le code généré par le boitier et à prendre de ce fait le contrôle de leur compte courant.

  • Phishing : détecter les messages suspects

    Les cybercriminels profitent de notre manque de vigilance à l’égard des données importantes que nous stockons et partageons par le biais des nouveaux médias. Comment évaluer ces menaces qui peuvent coûter très cher (sextorsion, vol d’identité, fraudes bancaires, etc.) ?

  • Retirer de l’argent à un bancontact : vigilance !

    Les modes opératoires des escrocs pour s’emparer de votre carte et repérer le code, à partir des distributeurs automatiques de billets, sont nombreux : regarder par-dessus l’épaule, détourner l’attention, inviter à réinsérer la carte, etc. Comment retirer de l'argent à un bancontact sans prendre de risques.

  • Les bons réflexes pour ne pas mordre à l’hameçon

    Le phishing, escroquerie très répandue, s’opère via de faux e-mails, sites web, sms ou messages sur les réseaux sociaux. Par manque de vigilance, les victimes communiquent des données personnelles ou bancaires aux cybercriminels qui les exploitent ensuite dans des opérations frauduleuses lucratives. 

  • La vente à domicile : est-ce permis ?

    La vente d’objets ou de services prend parfois la forme d’un démarchage de porte-à-porte qui peut être fort dérangeant. Est-il légal de vendre des objets ou des services au domicile du consommateur ? Dans quelles conditions ? Le pouvoir communal peut-il intervenir ? Les règles applicables à Bruxelles et en Wallonie.

  • Secte ou non, quels indices ?

    Les mouvements sectaires revêtent différentes formes et leurs objectifs annoncés peuvent être des plus variés. Mais il existe des constantes dont notamment la manipulation et la volonté de maintenir sous contrôle les individus, qui justifient le caractère dangereux des sectes. Comment reconnaître une secte ?

  • Le Microsoft Scam, l’escroquerie déguisée en intervention technique

    Très actif depuis plusieurs années, le « Microsoft Scam » fait encore chaque jour des victimes belges, leur préjudice pouvant atteindre plusieurs milliers d’euros. Cette arnaque en ligne revêt la forme d’un support technique indispensable pour sécuriser un ordinateur. Quel en est le mode opératoire et comment éviter de se faire piéger ?

  • Vacances à très bon prix, escroquerie réussie ?

    Une affaire à ne pas rater, une opportunité à saisir : arrivé à destination, pas de soleil et aucune chambre réservée à votre nom … Pourtant l’argent a bel et bien été débité de votre compte ! Comment se prémunir efficacement contre les fraudes liées aux réservations pour les vacances ?

  • Fraudes par téléphone : comment les détecter et éviter les pièges

    Arnaques courantes : le téléphone sonne une seule fois et un numéro inconnu s’affiche … Que faire, rappeler ou pas ? Ou vous recevez un appel et votre correspondant affirme agir au nom de votre banque, il connaît votre nom, votre adresse et votre numéro de compte. Lui faire confiance ou non ?

  • L’arnaque qui joue sur les sentiments : méfiez-vous d’un ami trop empressé !

    L'année passée, près de 400 escroqueries à l'amitié ont été signalées au SPF Economie mais le chiffre noir (arnaques non déclarées) est beaucoup plus important. Dans plus de la moitié des cas recensés, les victimes ont payé les fraudeurs, pour un total équivalant à 4 millions d'euros. Comment prévenir ce type de fraude ?

  • Vols par ruse : identifiez votre visiteur !

    En prétextant une offre de services ou un contrôle (compteurs d’eau, gaz, etc.), les auteurs de vol par ruse se faufilent dans le domicile puis parviennent à détourner l’attention et emporter de l’argent ou des objets de valeur. Comment réagir efficacement lorsqu'un inconnu, en uniforme ou non, insiste pour entrer et vous parler ?

  • Vols par ruse : précautions avant une visite suspecte

    Le mode opératoire des vols par ruse est très diversifié : se présenter au domicile en tant que bénévole d'une association, demander à téléphoner, proposer ses services ou des produits à vendre, prétendre être un agent d'une société des eaux ou d'électricité voire un policier en train d'enquêter à la suite de vols dans le quartier, etc. 

  • Détecter et prévenir la fraude en entreprise

    Qu’elle soit interne, externe ou mixte, la fraude est une réalité quotidienne pour les entreprises, peu importe leur taille ou le secteur d’activité. Par quoi commencer ? Plutôt que de trop s’attarder sur les phases de traitement et reporting, focalisons-nous sur les mesures de prévention et de détection nécessaires à une politique antifraude et antivol

    ...