Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

Autre type de criminalité

C’est ce qui ressort du rapport annuel 2009, rendu public le 23 avril 2010, de l'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT) et Europol. Le nombre de nouvelles drogues officiellement déclarées à ces organismes, via le système d’alerte précoce (Early Warning System) de l’Union européenne sur les nouvelles substances psycho-actives, a en effet enregistré un chiffre record par rapport à 2008.

On entend régulièrement parler des sectes dans les médias lors de procès ou lorsqu’un ouvrage leur est spécifiquement consacré et analyse, par exemple, leur activité en Belgique (1). Mais existe-t-il des risques et quelle attitude adopter en présence de membres d’une secte ?

Se penchant sur le marché de la cocaïne en Europe, l’Observatoire européen des Drogues et des toxicomanies (OEDT) et Europol décrivent précisément, dans une récente analyse intitulée Cocain : A European Union perspective in the global context, les différentes composantes de la problématique : production, trafic, routes empruntées, personnes impliquées, etc.