Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

SECUNEWS ABSL

Le décès d’un enfant renversé par une voiture, un accident mortel sur un chantier, le décès d'une personne victime d’un meurtre, sont autant de tragédies que, dans leur fonction, les intervenants de première ligne (policiers, assistants sociaux) doivent annoncer aux familles. Ces interventions délicates doivent être préparées et réalisées de manière particulière.

On appelle « documents de bord », les documents qui doivent se trouver… à bord de tout véhicule à moteur en circulation sur la voie publique. Mais quels sont ces documents de bord que la police est susceptible de vous demander en cas de contrôle ?

A première vue authentiques et attractives, ces fausses annonces d’emploi pullulent sur internet. Une fois recrutée, la mule participe bien souvent à son insu à la réalisation d’une opération criminelle ne serait-ce qu’en blanchissant des fonds illicites ou en réexpédiant des marchandises illégalement obtenues.

Le nouveau plan d’urgence nucléaire comprend des directives organisationnelles flexibles pour répondre à la fois aux situations d’urgence restreintes et aux situations d’urgence de grande ampleur. Dans le prolongement de ce plan, des préparations supplémentaires doivent être établies, notamment au niveau local. 

Lors d’un décès, il peut arriver qu’une ou plusieurs armes fassent partie des biens repris dans l’héritage. Avant de prendre une décision, les héritiers devront tenir compte des conditions légales qui déterminent s’ils peuvent détenir ces armes ou non.

Tous les parents se retrouvent un jour ou l’autre confrontés à cette question : puis-je laisser mon enfant sans surveillance ? Est-il capable de bien réagir en cas de problème ? Comment le préparer et ensuite évaluer la situation ?

Pour pénétrer dans une habitation, le cambrioleur s’attaque généralement aux portes et fenêtres du rez-de-chaussée. Il y a cependant d’autres accès auxquels on ne pense pas toujours, à savoir l’étage et les caves. Les caves constituent un endroit idéal pour le cambrioleur car il peut œuvrer sans être vu ni dérangé.

ibz logoFR BANNER RIGHT 2Gouv CPompiers bottomPLPCE bottom