Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

Sécurité routière

Précédemment nous avons eu l'occasion d'examiner la manière de reconnaître un taxi dûment autorisé et la question de la fixation du prix à payer en cas de recours à un service de taxi. Examinons maintenant la question des droits et obligations du chauffeur et de la personne transportée. En effet, en vue d'éviter au maximum toutes contestations, la réglementation a clairement déterminé les droits et obligations des parties. 

Comme nous avons eu l’occasion de le voir dans un précédent article (voir référence), l'exploitation d'un service de taxi est clairement encadrée par la législation. L’objectif est notamment d’éviter les abus de la part des chauffeurs vis-à-vis de la personne transportée. Parmi les abus possibles, le plus marquant est certainement celui d’un prix démesuré demandé à l’issue d’une course. Ici aussi, le législateur a souhaité encadrer ces pratiques.

Emporter un GPS présente d’indéniables avantages et la plupart des conducteurs n’imagineraient pas pouvoir s’en passer. Mais restons prudent car le système n’est pas infaillible, ce qui implique de toujours être en mesure de retrouver le bon itinéraire sans son aide. Quelques recommandations pour utiliser efficacement le GPS …

Les déplacements en taxis sont devenus un mode de transport banal, nombreux sont ceux qui ont recours à leurs services, notamment pour effectuer leur déplacement dans le cadre d'une sortie festive.  Circuler en taxi nécessite une réelle confiance de la part de l’usager vis-à-vis de son chauffeur. En effet, le client se retrouve seul dans un véhicule conduit par un individu dont il ne connaît a priori pas l'identité. Pour assurer la sécurité des usagers, la législation a encadré le déroulement de ce type de transport. A cet effet, chaque taxi doit être rigoureusement autorisé par l'autorité publique. 

A l’instar des zones bleues (durée limitée), les zones de stationnement payant constituent de véritables outils de mobilité permettant aux pouvoirs publics d’inciter les automobilistes à certains comportements. Ainsi, la mise en zone de stationnement payant d’un centre-ville, fortement encombré par du trafic automobile et ne comprenant que peu de place de stationnement, peut avoir un effet bénéfique. Il y a peu, nous avons eu l’occasion d’examiner les règles applicables en matière de stationnement en zone bleue. Qu’en est-il en zones payantes ?