Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

Sécurité routière

S’il est bon toute l’année de rouler dans un véhicule en ordre, c’est cependant en hiver qu’un véhicule à l’état technique défaillant risque le plus de vous laisser tomber quand vous en aurez besoin. C’est sans doute pour cela que l’IBSR, FEDERAUTO et le GOCA se sont mobilisés pour vous inciter à contrôler vous-même quelques éléments importants de votre véhicule.

Depuis le 1er mars, des camions "hors normes" peuvent sillonner nos routes. Il s’agit de véhicules composés d’une ou de deux remorques, dont la longueur maximale peut atteindre 25,25 mètres et la masse maximale 60 tonnes. La circulation de ces supertrucks est cependant soumise à certaines conditions afin de garantir au mieux la sécurité des autres usagers de la route. Examinons aujourd’hui les conséquences de cette nouveauté dans le paysage routier belge.

La conduite sous influence (alcool, drogues illicites ou médicaments) est un phénomène bien présent sur nos routes. Pour mesurer son ampleur, ainsi que l’augmentation des risques qu’il engendre, une vaste étude a été menée dans 19 pays européens. Il s’agit du projet "DRiving Under the Influence of Drugs, alcohol and medicines" (DRUID) dont les résultats, publiés en novembre 2011, sont synthétisés dans la dernière newsletter de l’IBSR.

La conduite sous influence d’alcool, de drogues illicites ou de médicaments engendre une augmentation certaine des risques d’accident de la circulation. Dans le cadre du projet européen DRUID (DRiving Under the Influence of Drugs, alcohol and medicines), dont nous avons déjà livré certains résultats dans un article précédent, examinons aujourd’hui le degré de risque lié à ces différentes consommations.

Au printemps 2012, l’IBSR et le Motor Cycle Council (MCC) se sont associés pour lancer une campagne ayant comme slogan "Gardez un oeil l'un sur l'autre". Cette campagne s’adressait tant aux motocyclistes qu’aux automobilistes. L’objectif : stopper la hausse des accidents impliquant les motards qui représentent environ 12% du nombre total de tués et de blessés graves dans la circulation, alors qu’ils effectuent seulement 1% du nombre total de kilomètres parcourus. Le risque de décès par kilomètre parcouru est 20 fois ( ! ) plus important pour un motard que pour un occupant de voiture.