Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

Sécurité routière

Conduire sur de longues distances entraîne inévitablement pour le conducteur une sensation de fatigue qu'il ne doit pas sous-estimer. La fatigue peut être causée non seulement par un manque de repos mais également par la consommation de médicaments ou d’alcool. Il faut savoir aussi que certaines périodes – entre 13h et 15h et entre 2h et 6h – sont plus critiques.

Rouler à moto en toute sécurité demande des compétences particulières. Il se produit malheureusement encore de trop nombreux accidents impliquant des motocyclistes. C’est pourquoi la préparation pour le permis moto a été modifiée depuis le 1er mai 2013. L’objectif est de donner plus d’expérience aux candidats pour qu’ils puissent circuler avec plus de confiance et de sécurité. Dans cet article, nous examinerons les différents changements concernant le permis moto.

De plus en plus de conducteurs font confiance au GPS (Global Positioning System) pour se guider sur la route. Rappelons que le GPS est un système conçu par et pour l'armée des Etats-Unis et sous son contrôle. Le GPS fonctionne grâce au calcul de la distance qui sépare le récepteur situé dans votre automobile et plusieurs satellites, récepteur qui applique ensuite les principes de la trigonométrie pour vous situer sur un plan horizontal !

Tomber en panne n’est pas très agréable et annonce des frais pour celui qui en est victime. Pour limiter les coûts, certains préfèrent ne pas faire appel à un dépanneur professionnel et faire tracter leur véhicule par un tiers, à l’aide d’une attache de fortune, jusqu’à un endroit où ils pourront procéder, ou faire procéder, à la réparation.

La campagne BOB des fêtes de fin d’année s’est achevée le 28 janvier dernier. Avec des résultats très encourageants. En fait, ce sont même les meilleurs résultats jamais obtenus pour une campagne alcool en Belgique, à tous points de vue, et ce que l’on examine le pourcentage de conducteurs positifs ou le nombre de contrôles effectués en 6 semaines par les services de police.