Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

Sécurité routière

Des campagnes BOB et des contrôles réguliers sont effectués sur les routes belges durant toute l'année, tant par les services de police locale que fédérale, pour ce qui concerne la conduite sous influence. Rappelons les dispositions et procédures légales en matière de contrôle d’alcool au volant.

Attacher sa ceinture ou employer un dispositif de retenue pour enfants est non seulement une obligation légale, mais également une nécessité vitale. Précisons qu’en cas de choc à la vitesse de 50 km/h, la force d’impact correspond à 35 fois le poids de la personne concernée ! Si les enfants sont plus légers, ils sont également beaucoup plus fragiles. Il est donc important qu’ils soient transportés dans un dispositif de retenue adapté à leur taille et leur poids. Qu’en est-il exactement ?

Nombre de jeunes de 16 ans font l’acquisition d’un cyclomoteur. Or les cyclomotoristes sont vraiment fragilisés dans le trafic et le risque d’accident est élevé. Pour leur procurer plus d’expérience et de confiance sur la route, et donc pour augmenter leur sécurité, la préparation pour le permis cyclomoteur a changé depuis le 1er mai 2013. Dans cet article, nous détaillons les différents changements.

Si l’utilisation de la moto ne cesse de s’amplifier au fil des ans, les motocyclistes restent cependant une des catégories les plus vulnérables d’usagers de la route. Ainsi, en 2010, 12% du nombre de tués sur nos routes étaient des motards, alors que ces derniers ne représentaient que 1% du nombre total de voyageurs-kilomètres !

Quels sont les différents changements intervenus depuis le 1er mai 2013 pour l’obtention du permis moto ? Dans un précédent article, nous avons explicité les nouvelles dispositions relatives à l’âge des candidats, les catégories de permis moto, la formation et les examens. Mais le législateur a également tenu compte d’un certain nombre de droits acquis.