A A A

Dans de nombreuses circonstances, le code de la route impose à l’automobiliste de redoubler de prudence en présence d'un piéton, voire de lui céder la priorité.

 

Nous relevons ici les règles générales de comportement d’un automobiliste à l'égard des piétons. Les mesures de prudence enjointes à un conducteur à l’approche d’un passage pour piétons non protégé font l'objet d'un autre article (voir référence ci-dessous).



Protéger les piétons : quelles implications pour l’automobiliste ?



D’une manière générale, le conducteur doit veiller à :


• ne pas mettre en danger les piétons qui se trouvent sur un trottoir, un accotement, un espace qui leur est réservé, ou lorsqu'ils empruntent régulièrement la chaussée


• adapter sa vitesse en présence d’usagers vulnérables et redoubler de prudence, ralentir ou au besoin s’arrêter vis-à-vis d’enfants, personnes âgées ou handicapées.



En particulier, l’automobiliste doit :



• s’écarter d’au moins 1 mètre du piéton qui circule sur la chaussée ; si ce n’est pas possible, rouler au pas et, au besoin, s’arrêter. Si le piéton doit contourner un obstacle sur la chaussée, laisser également au moins 1 mètre entre son véhicule et l’obstacle.

Hors agglomération, prévoir une distance de sécurité entre son véhicule et le piéton de minimum 1,5 mètre 


• lorsqu’il change de direction, céder le passage aux piétons qui circulent sur la même voie publique et à ceux qui traversent la chaussée où il va s'engager


• permettre aux voyageurs d’un véhicule de transport en commun, d’y accéder, d’embarquer, débarquer et rejoindre en toute sécurité le trottoir ou l’accotement, en s’arrêtant si nécessaire et en redémarrant lentement


• à proximité d’un passage pour piétons non protégé (pas de feux ni agent qualifié), rouler à allure modérée et veiller à ne pas dépasser le véhicule qui le précède ni s’engager sur le passage s’il risque d’y être immobilisé par l’encombrement de la circulation


• céder le passage aux piétons qui se trouvent sur un trottoir traversant ou aux conducteurs autorisés à circuler sur la piste cyclable


• à un carrefour, s’immobiliser en deçà du passage pour piétons si un agent qualifié ou des feux l’obligent à s’arrêter ; s’il peut redémarrer, laisser les piétons terminer leur traversée


• veiller à ne pas s’arrêter ni stationner aux endroits où les piétons peuvent courir un risque ou être gênés sans nécessité.



Lire aussi :

Ne mettez pas les piétons en danger ! Que dit le code de la route ?

Automobilistes à l’approche d’un passage pour piétons non protégé

Les piétons ont aussi des obligations !

Que reprochent les piétons aux automobilistes et vice versa ?



Cédric DE BRUYN
Directeur de l’auto-école Feu Vert, Auteur du livre « Feu Vert pour le permis de conduire »


Christian ARNOULD
Commissaire divisionnaire er


Sources :

https://www.code-de-la-route.be/textes-legaux/sections/ar/code-de-la-route/104-art7

 

https://www.code-de-la-route.be/textes-legaux/sections/ar/code-de-la-route/168-art10

 

https://www.code-de-la-route.be/textes-legaux/sections/ar/code-de-la-route/210-art40

 

https://www.code-de-la-route.be/textes-legaux/sections/ar/code-de-la-route/175-art17