Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

Sécurité: Acteurs et cadre réglementaire

En situation d’urgence, le Ministre de l’Intérieur et le Centre de Crise National au niveau fédéral, les Gouverneurs et les Bourgmestres aux plans provincial et local, sont les autorités chargées de la gestion stratégique de l’événement, y compris l’alerte et l’information de la population.

En temps de crise, par exemple épidémique, est-il légal de forcer un citoyen à collaborer avec les autorités dans le cadre de la distribution alimentaire ou de forcer une entreprise à mettre à disposition des locaux quand les hôpitaux sont débordés ou des masques en cas de pénurie ?

Les situations d’urgence sont multiformes et par définition imprévisibles. La priorité est évidemment de les gérer de manière opérationnelle afin d’en limiter les conséquences négatives. Mais l’information de la population joue aussi un rôle important dans la gestion d’une crise. Les clés d’une communication réussie.

Le 18 mars 2020, le Ministre de la Sécurité et de l’Intérieur a pris des mesures de confinement pour faire face à l’épidémie de coronavirus en Belgique. Un rappel de ces mesures contraignantes et les sanctions prévues pour les personnes qui ne les respecteraient pas.

Les objets trouvés sur la voie publique ou les véhicules abandonnés posent souvent problème : qui dois-je prévenir, la police ou la commune ? Quelle autorité décide de les évacuer et les conserver le cas échéant ? Quelle procédure si leur propriétaire souhaite les réclamer ?