Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

Dans nos deux articles précédents, nous avons explicité le contexte (voir référence) et les objectifs du projet TADAM. Ce projet pilote de traitement assisté par diacétylmorphine (héroïne pharmaceutique) va bientôt démarrer à Liège. Nous décrirons ci-dessous les expériences qui se sont déroulées à l’étranger et qui ont servi d’exemple au projet liégeois.

La lecture de cet article est réservée aux utilisateurs de SecuNews.be Veuillez cliquez ici pour souscrire à un abonnement.