Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

Dans une affaire criminelle, selon le postulat de Locard (1), tout contact entre l'auteur et la scène du crime, tout contact entre deux objets, laissent une ou des traces (exemples: des pneus dans la neige, des chaussures sur le sol, des empreintes digitales sur un objet...). Le premier travail de la police est donc de rechercher ces traces, avec minutie et sans perdre de vue que les lieux peuvent être contaminés par la présence même des enquêteurs, ce qui peut désorienter les constatations.

La lecture de cet article est réservée aux utilisateurs de SecuNews.be Veuillez cliquez ici pour souscrire à un abonnement.