A A A

Si la lutte contre le terrorisme fait partie des compétences nationales, la Commission européenne cherche néanmoins à soutenir les Etats membres et à les fédérer autour des mêmes priorités. Dans cet article, nous présentons une brève synthèse des différents systèmes d'information, organes et réseaux de coopération qui, aux côtés des agences européennes Europol et Frontex, participent à la lutte contre les phénomènes de radicalisme et terrorisme au sein de l'UE.

La lecture de cet article est réservée aux utilisateurs de SecuNews.be Veuillez cliquez ici pour souscrire à un abonnement.