A A A

Est-il possible d’utiliser l’hypnose pour recueillir des informations spécifiques de la part de témoins ou de victimes d’infractions graves ? Dans l’affirmative, le procédé est-il efficace et dans quelles conditions ? Focus sur l'expérience du FBI en la matière.

La lecture de cet article est réservée aux utilisateurs de SecuNews.be Veuillez cliquez ici pour souscrire à un abonnement.