Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

Entré en vigueur en 2004, le mandat d’arrêt européen a été utilisé à de nombreuses reprises et récemment après l’arrestation de Salah Abdeslam suite aux attentats de Paris. L’homme suspecté d’avoir participé aux attentats en novembre 2015 ne fait pas l’objet d’une demande d’extradition mais d’un mandat d’arrêt européen, une procédure rapide et plus simple. A quoi correspond concrètement ce mécanisme ?

La lecture de cet article est réservée aux utilisateurs de SecuNews.be Veuillez cliquez ici pour souscrire à un abonnement.