Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

En 1996, l’affaire Dutroux marqua un tournant dans l’histoire du DVI ou Disaster Victim Identification Team. Alors que ses missions initiales consistaient à identifier les victimes de catastrophes ou d’accidents, le team fut expressément chargé de procéder à la recherche de restes humains. Le necrosearch était né. Il s’agit de la localisation et de l’exhumation de victimes de meurtres ou d’homicides qui ont été enterrées ou cachées par l’auteur ou les auteurs. 

 

La lecture de cet article est réservée aux utilisateurs de SecuNews.be Veuillez cliquez ici pour souscrire à un abonnement.