Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

Criminalité économique, financière, informatique

Les hoax ou «canulars» sont ces messages émouvants ou alarmistes qui se propagent en permanence, par mail dans le monde entier, dans des versions parfois différentes, relayés par des internautes impressionnés par leur contenu : disparition d’un enfant, alerte au virus, pétition, opération de solidarité, apparition d’un nouveau mode d’escroquerie ou de vol, etc.

Deux opérateurs mondiaux - Microsoft et PayPal – et la société française de sécurité informatique Cert-Lexsi se sont alliés pour combattre, dans les pays francophones, l’une des formes de criminalité les plus virulentes : le phishing.

Que recouvre le mot «secte» et quels sont les indices révélant le caractère nuisible d’une organisation ? Nous avons souligné précédemment la nécessité de s’informer et en particulier, de connaître les critères qui caractérisent les organisations sectaires dangereuses.

Parmi les questions à se poser : le leader promet-il de résoudre rapidement une situation difficile ? Ce «gourou» critique-t-il les méthodes de soins traditionnels et prône-t-il des pratiques médicales non scientifiques ? Les contacts entre vous et votre proche deviennent-ils plus rares ? Etes-vous encouragé à participer aux formations que le leader organise ? …

C’est au début des années 1990 que sont apparus les premiers crimeware, ou encore attack toolkits. De quoi s’agit-il ? Tout "simplement" de logiciels, qui ont pour noms MPack, Neosploit, ZeuS, Nukesploit P4ck ou Phoenix, et qui constituent des kits d’attaque clé en mains.

Le marché de la contrefaçon a toujours le vent en poupe ! Selon un rapport récent de la Commission européenne consacré aux interventions douanières des Etats membres de l’UE visant à faire respecter les droits de propriété intellectuelle, plus de 43.500 cas ont été enregistrés en 2009, ce qui représente un total de 118 millions d’articles contrefaits ou piratés saisis …