Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

Criminalité économique, financière, informatique

Rapide, aisé à utiliser, proposant des services nouveaux quasi quotidiennement, Internet est tout simplement devenu incontournable. Les groupes terroristes et autres mouvances extrémistes l’ont bien compris, qui en ont fait, selon le dernier rapport européen sur le terrorisme (EU Terrorism and Situation and Trend Report - TE-SAT), leur principale plateforme de communication.

Absence de discrimination au logement, faibles loyers, peu de paperasses administratives… le marchand de sommeil est souvent perçu, du moins au début, comme sympathique, accueillant et protecteur. La précarisation conduit généralement ses victimes à se taire sur l’état déplorable du bien loué ; soit parce qu’elles ne peuvent trouver mieux, soit parce qu’elles ne s’estiment pas en position de contester (séjour illégal, victime d’un réseau de trafic et traite d’êtres humains, …).

Pour être en mesure d’utiliser votre carte bancaire, les escrocs doivent soit récupérer la carte elle-même ainsi que son code secret (vol par ruse), soit réussir à copier la piste magnétique et obtenir son code secret afin de la reproduire ensuite sur une carte bancaire vierge (skimming). Ces opérations, vol de carte ou sa copie, se déroulent en général à proximité d’un distributeur d’argent.

La fraude sociale revêt plusieurs formes dont la plus connue reste le travail au noir. Juridiquement, elle se définit comme toute infraction à la législation sociale. Sont donc visés les activités non déclarées, les paiements occultes, l’occupation d’un étranger en séjour (il)légal sans permis de travail ou encore ses formes les plus graves et organisées telles que celles liées à la traite et trafic d’êtres humains; ces dernières étant traitées par une cellule mixte de soutien composée d’inspecteurs sociaux et de membres de la police judiciaire.

Nous sommes de plus en plus confrontés à la contrefaçon, sous la forme d’offres très alléchantes de produits de luxe, cigarettes, articles de sport, pièces de rechange, mais aussi de biens de consommation courante, avec tous les risques (accident, danger pour la santé, confiscation, amendes, etc.) que cela peut entraîner.