Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

Criminalité économique, financière, informatique

L’Office de l’ONU chargé de la lutte contre la drogue et le crime organisé (UNODC) estime que la criminalité organisée brasse quelques 870 milliards de dollars par an. A côté du trafic de drogues, de bois précieux ou d’œuvres d’art, le trafic de denrées alimentaires apparait comme un trafic émergent dont l’ampleur reste encore méconnue. Rapide tour d’horizon sur quelques données introductives à une possible analyse plus approfondie du sujet.

A l’approche de la date du 21 décembre 2012 désignée comme celle de l’apocalypse ou fin du monde selon une interprétation erronée du calendrier maya, les questions adressées au centre d’information et d’avis sur les organisations sectaires nuisibles (CIAOSN- Bruxelles) sont de plus en plus nombreuses. L’apocalypse, mot d’origine grecque qui signifie révélation de vérités cachées ou dévoilement, renvoie à l’idée de l’imminence de la fin du monde, à la destruction partielle ou totale de la Terre et de ses habitants, à l’issue d’un cataclysme mondial.

Une opération majeure visant les pharmacies illicites en ligne et impliquant plus de 100 pays a été menée de fin septembre à début octobre 2012, sous la coordination d’Interpol. Cette opération, la plus importante du genre à ce jour, met en lumière toute la problématique et les dangers des médicaments contrefaits et illicites.

Si l’annonce de la fin du monde a été régulièrement prophétisée, notre époque connaît une accélération des théories et proclamations qui exploitent les connaissances scientifiques modernes et les moyens de communication mondiale. Tous ces scénarios annonçant la fin du monde ou le retour d’extra-terrestres – toujours démentis par la réalité – apparaissent d’abord comme de simples spéculations financières ou d’élucubrations énoncées par des pseudo-prophètes en contact avec des êtres célestes. Ceux-ci leur auraient confiés des messages à diffuser qu’ils ont à diffuser en leur donnant une apparence scientifique.

Parents et enseignants peuvent parfois se sentir déphasés par rapport à l’usage et aux connaissances qu’ont les enfants à propos d’Internet. En outre, pédopornographie, cyberprédation ou addiction, sont des craintes fréquentes lorsqu’on aborde la question de la sécurité des enfants en ligne. Les résultats de nombreuses études, nationales et internationales, s’avèrent être néanmoins rassurants quant à la présence des enfants sur le Net, sans pour autant sous-estimer les risques qu’il convient d’identifier.