Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

Criminalité économique, financière, informatique

Il est de plus en plus facile de surfer sur Internet dans les espaces publics. Les gares, les hôtels et autres établissements ouverts sont en effet nombreux à s'équiper de réseaux Wi-Fi publics. Mais cela ne va pas sans risques, loin s’en faut. Un minimum de précautions permettra de les éviter.

En définitive, les acteurs policiers et judiciaires italiens obtiennent-ils des résultats tangibles dans leur lutte séculaire contre la ‘Ndrangheta ? Quels sont les principaux dispositifs légaux mis en oeuvre ?

Le livre L'Impero della 'Ndrangheta publié en juillet 2013, de la parlementaire Dorina Bianchi et de l'économiste Raffaele Rio, estime le chiffre d'affaires annuel de la mafia calabraise à 52,6 milliards d'euros provenant principalement des stupéfiants (24,2 milliards), du blanchiment (19,6 milliards), de l’extorsion et l'usure (2,9), du détournement des appels d'offres (2,4) et des jeux (1,3 milliard). Outre les centaines de millions d'euros rapportés par le trafic d’armes (700), le trafic de déchets (670), la prostitution (370), la contrefaçon (330) et l'immigration clandestine (130).

Terre pauvre, la Calabre a engendré une grande émigration, intérieure comme internationale, et c’est dans ce flux d’immigrés honnêtes et travailleurs que des mafieux se sont glissés pour favoriser l’implantation de la ‘Ndrangheta, développer ses trafics et réseaux. Cette expansion constitue le quatrième volet de la suite d’articles consacrés à la mafia calabraise.

Le smartphone est sans aucun doute devenu notre outil du quotidien. Bien au-delà de la communication, ses fonctionnalités nous amènent de plus en plus à y stocker des données privées et professionnelles. De fait, les menaces qui pèsent sur ce petit ordinateur de poche se sont diversifiées. Mais en prendre conscience, c’est déjà commencer à s’en prémunir.