Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

C’est au début des années 1990 que sont apparus les premiers crimeware, ou encore attack toolkits. De quoi s’agit-il ? Tout "simplement" de logiciels, qui ont pour noms MPack, Neosploit, ZeuS, Nukesploit P4ck ou Phoenix, et qui constituent des kits d’attaque clé en mains.

La lecture de cet article est réservée aux utilisateurs de SecuNews.be Veuillez cliquez ici pour souscrire à un abonnement.