Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

Au-delà du constat de l’augmentation et de la diversification importantes de l’immigration chinoise ces dernières années, que sait-on exactement des mécanismes de recrutement des travailleurs chinois migrants en Europe ? De leurs conditions d’emploi dans les circuits du travail illégal ? Des liens existants entre les recruteurs et les «têtes de serpent» - les organisateurs de ce trafic d’êtres humains – dans les enclaves ethniques chinoises ? Peu de chose finalement.

La lecture de cet article est réservée aux utilisateurs de SecuNews.be Veuillez cliquez ici pour souscrire à un abonnement.