A A A

Criminalité économique, financière, informatique

Les parents et éducateurs peuvent éprouver des difficultés à aborder un sujet tel que le sexting (images sexuellement explicites en ligne) qui empiète à la fois sur l’intimité de l’enfant et sa sécurité. Quels sont alors les moyens les plus efficaces pour crever l’abcès tout en évitant le repli du jeune sur lui-même ?

Fruit d’un long processus organisé et criminel, ce type de trafic demeure l’un des plus rentable et difficile à endiguer au regard de son caractère transnational et des nombreux acteurs – criminels ou non – qui structurent le marché. Qu’en est-il de la demande ? Et où ces marchandises finissent-elles ?

Malgré le manque de fiabilité voire l’inexistence de données empiriques portant sur le commerce illicite de biens culturels, il existe, toutefois, suffisamment de preuves qui démontrent que ce trafic englobe tant la petite délinquance et la criminalité́ en col blanc que le crime organisé. Qui sont concrètement les acteurs intervenant dans ce type de trafic ?

Comment sensibiliser les plus jeunes aux dangers d’internet, tout particulièrement en ce qui concerne les comportements sexuels tels que le sexting ?

Si l’escroquerie paraît simple, comment pouvons-nous lutter efficacement contre ce phénomène ? Et, qu’en est-il concrètement du travail policier dans ce contexte ? Dire que les services de police pourraient éradiquer ce phénomène serait une utopie, mais les efforts des services de police unis aux initiatives des partenaires civils concernés par cette fraude peuvent permettre de le maîtriser par une meilleure connaissance des auteurs et des méthodes utilisées, lesquelles sont d’ailleurs en permanente évolution.