Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

Il est difficile d’imaginer comment un père ou une mère peut s’en prendre sexuellement à son enfant et comment un adulte (beau-père, cousin,…) s’arroge ce droit en s’attaquant à un être «faible». Cet interdit (presque) «universel» est transgressé dans toutes les couches sociales mais la plupart des familles concernées tentent, plus ou moins bien selon les milieux, de garder le silence en faisant peser une menace physique ou psychologique sur les victimes.

La lecture de cet article est réservée aux utilisateurs de SecuNews.be Veuillez cliquez ici pour souscrire à un abonnement.