A A A

Violent, coûteux et d’une extrême rapidité d’exécution, le vol au bélier peut s’avérer être un risque pour certains établissements. Son mode opératoire en 4 étapes (repérage, intrusion, vol, fuite) a fait l’objet d’un article précédent.
S’il existe nombre de mesures et moyens de prévention, il est opportun de les inscrire dans une stratégie globale qui tienne compte des modus operandi. Dans ce cadre, quelques recommandations en fonction des différentes phases du cambriolage.

La lecture de cet article est réservée aux utilisateurs de SecuNews.be Veuillez cliquez ici pour souscrire à un abonnement.