Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

Qu’il s’agisse du continent africain où ils ont un quasi-monopole ou à travers le monde, les groupes criminels nigérians sont très actifs dans le trafic de drogues, les réseaux de traite d’êtres humains et les escroqueries via Internet. La prostitution nigériane, objet du présent article, s’est surtout développée en Europe à partir de la fin des années 80. Actuellement, près de 30.000 femmes nigérianes se prostituent dans les métropoles européennes.

La lecture de cet article est réservée aux utilisateurs de SecuNews.be Veuillez cliquez ici pour souscrire à un abonnement.