Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

Au 21ème siècle, il y a toujours autant de mariages forcés dans le monde sans que l’on puisse réellement se rendre compte de l’ampleur du phénomène. Les associations de terrain y sont confrontées de manière relativement fréquente en Belgique puisqu’elles traitent entre 20 à 30 situations par an. Les chiffres officiels sont pourtant faibles car la victime dénoncera rarement les faits aux autorités ou aux associations par peur, honte, ambivalence ou loyauté envers la famille.

La lecture de cet article est réservée aux utilisateurs de SecuNews.be Veuillez cliquez ici pour souscrire à un abonnement.