Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

Dans l’ombre des stupéfiants traditionnels, les champignons «magiques» demeurent une alternative facile à se procurer et permettent d’atteindre des effets sur le cerveau similaires à moindre risque (dépendance, coûts, répression, etc.). Quels sont concrètement les dangers de ces substances et comment réagir si la situation venait à dégénérer ?

La lecture de cet article est réservée aux utilisateurs de SecuNews.be Veuillez cliquez ici pour souscrire à un abonnement.