Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

Même si on associe souvent la consommation de stéroïdes anabolisants (SA) aux dérives de certains segments du sport de haut niveau, l’utilisation de cette gamme de produits dépasse très largement le microcosme des seuls sportifs professionnels et s’avère préoccupante sur un double plan sanitaire et criminel.

La lecture de cet article est réservée aux utilisateurs de SecuNews.be Veuillez cliquez ici pour souscrire à un abonnement.