Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

Autre type de criminalité

Plutôt marginale dans nos pays européens où la cocaïne lui est préférée, la consommation de méthamphétamine risque cependant de progresser à la suite de l’écroulement des prix des matières premières. Pour quels motifs et quelles en seraient les conséquences ?   

La pandémie est source d’opportunités criminelles et peut favoriser la commission de certains délits spécifiques. Quelques exemples à prendre en considération pour vivre cette période difficile en pleine sécurité et conserver les bonnes habitudes dès la fin du confinement.

Les Pays-Bas et l’Italie possèdent déjà une solide expérience des pratiques administratives contre la criminalité organisée et la Commission européenne soutient en outre la méthodologie. Un premier bilan des initiatives prises par les pouvoirs locaux belges envers les réseaux mafieux.

L’affairement des organisations criminelles dans le sillage de l’épidémie du Covid-19 est à la mesure des nouvelles opportunités : systèmes bancaires en ligne vulnérables, entreprises en difficulté, sociétés écrans pour investir et blanchir l’argent, etc. La réponse des institutions européennes et d'EUROPOL.

La criminalité organisée s’immisce partout : dans les commerces, les infrastructures locales, les quartiers résidentiels, les clubs sportifs ou encore les activités caritatives. Comment les autorités locales peuvent-elles endiguer ces opportunités criminelles ?