A A A

Disposer d’un, voire de plusieurs extincteurs à la maison est recommandé. Reste à savoir quel extincteur choisir, où le placer et comment l’utiliser de façon efficace avant de se retrouver dans le contexte stressant d’un incendie.


 

Lorsqu’un incendie naissant se déclare dans votre maison, vous devez agir rapidement et limiter ainsi l'extension du sinistre et les dégradations. A l’aide d’un extincteur, vous pouvez maîtriser de petits feux avant qu’ils ne prennent de l’ampleur.




Quel modèle choisir ?


Le modèle choisi dépend de la classe du feu, indiquée sur l’extincteur par un pictogramme.


Classe A = matières solides, généralement de nature organique et dont la combustion se fait avec la formation de braises (bois, papier, textile, carton) ;

Classe B = les liquides ou solides liquéfiables (alcools, huiles, graisses, peinture) ;

Classe C = les gaz (gaz de ville, méthane, butane, propane) ;

Classe D = les métaux (aluminium, sodium, potassium, phosphore, magnésium);

Classe F = les auxiliaires de cuisson (huiles et graisses de friteuse, …).



Une fois déterminée la classe de feu à risques, en fonction du lieu visé, cuisine ou garage par ex., reste le choix de l’extincteur :


- L’extincteur à eau (avec additif) est indiqué pour les feux de classe A et B. Pour les feux de classe B, seulement s'il est à mousse ou utilisé en pulvérisation ;


- L’extincteur à poudre est indiqué pour les feux de classe A, B, et C. Il est indiqué (voir référence) pour les habitations et une classe C est un meilleur choix si le domicile est équipé de gaz ;


- L’extincteur à gaz carbonique est indiqué pour les feux de classe B et les feux en présence d'électricité car le gaz carbonique est un meilleur isolant électrique que l'air.

Si le gaz carbonique ne laisse pas de trace (la neige se sublime rapidement à la température ambiante), il est cependant très froid et peut occasionner des dommages sur des circuits imprimés très chauds.

Il doit être manipulé avec précaution car le jet de gaz froid (-70°C) peut occasionner des brûlures superficielles de la peau par déshydratation rapide.


Les extincteurs placés dans les commerces et les appartements, sont, en grosse majorité, de type BC ou ABC.



Vérifier la conformité et le poids


L’extincteur qui dispose du "label BENOR" offre les meilleures garanties de qualité et de performance. Benor est la marque belge de conformité pour les produits.

La liste des extincteurs certifiés BENOR est disponible sur http://www.apragaz.com/(organisme de certification) et BENOR ANPI sur http://www.anpi.be/


Le poids de l'extincteur est fonction de l'importance du brasier qu'il peut éteindre. Cependant, il faut aussi tenir compte de la manipulation facile de celui-ci par un non-professionnel. On privilégie donc les extincteurs de 6 Kg ou équivalents. Pour les professionnels de l'incendie, les modèles plus gros (9 ou 12 Kg) sont privilégiés.



Comprendre les indications de manipulation


Une fois l’extincteur choisi, la première chose à faire est de lire sa notice, voire de prendre conseil auprès du technicien. Bien comprendre sa manipulation, voire l’essayer est un avantage. Un extincteur se vide en quelques secondes, mieux vaut ne pas attendre l’incendie !



Où placer l’extincteur ?


L’extincteur doit être placé dans un endroit visible et facile d’accès, comme le hall d’entrée, tout en veillant à ne pas gêner la circulation des personnes. Il vaut mieux prévoir un extincteur par étage, voire plusieurs si l’étage dépasse 200m².

Dans les pièces à risque, il est aussi indiqué d’en placer : cuisine, garage, etc. Etant donné son poids, le fixer à une hauteur inférieure à 1m20 facilite sa manipulation.



Comment manipuler l’extincteur ?


• retirer la goupille ou la clavette de sécurité ;

• appuyer vivement sur le bouton/percuteur afin de mettre l’extincteur sous pression ;

• tester l’extincteur brièvement ;

• s’accroupir et respecter la distance recommandée pour le type d’extincteur (CO² : 1m, eau/mousse : 2-3m, poudre : 3-4m) ;

• diriger le jet vers la base des flammes ;

• ne pas intervenir dans un local enfumé ou sur des feux importants ;

• appeler le 112 dans tous les cas et le plus rapidement possible afin que des professionnels examinent la situation et écartent tout danger de reprise.


Après utilisation, l’extincteur devra être contrôlé et à nouveau rempli par le fabricant.



Tenez également compte …


• Un seau d'eau est efficace sur de nombreux foyers, sauf huiles brûlantes et appareils électriques sous tension.

• Sur un feu de friteuse, on utilisera de préférence une couverture d'extinction car un extincteur mal utilisé peut propager les flammes hors de la friteuse. Ne JAMAIS jeter de l’eau sur la friteuse car les flammes se décupleront violemment.

• Avant d’éteindre un feu de gaz avec un extincteur, coupez au préalable l'alimentation sinon vous risquez l'explosion.

• Dans tous les cas, pensez très vite à couper le courant.



Sandrine MATHEN, Secouriste

Jean-Paul CHARLIER
, Commandant Services Incendie er



Avec la collaboration d’ANPI


Lire aussi :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Extincteur


https://www.nejouezpasaveclefeu.be/