A A A

La violence conjugale qui touche près d’une femme sur quatre est une forme courante de victimisation. Moins connue est la maltraitance subie par les enfants dans ces contextes de violences adultes. Ces enfants présentent dans près de 60% des cas des séquelles post-traumatiques.


La lecture de cet article est réservée aux utilisateurs de SecuNews.be Veuillez cliquez ici pour souscrire à un abonnement.