Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

Il est préférable d’élaborer un plan d’actions contre le vol à l'étalage après avoir évalué les risques et identifié les problèmes que rencontre son magasin. Les décisions et actions à entreprendre seront cohérentes, organisées et strictement respectées dès leur adoption.




La formation du personnel comme priorité



La prévention et lutte contre le vol à l’étalage commence par la sensibilisation du personnel afin qu’il puisse observer et intervenir efficacement. En particulier :


- Former l’équipe à reconnaître les modes opératoires les plus fréquemment utilisés par les voleurs et les signaux précurseurs. Connaître les techniques de gestion des comportements agressifs représente une plus-value ;

- Préparer le personnel à gérer une intervention, à travers des exercices de simulation ;

- Le briefer régulièrement sur les procédures de sécurité, l’évolution du phénomène, les bonnes pratiques en termes de prévention et d’intervention ;

- Le passage à la caisse étant décisif pour prendre en flagrant délit un voleur à l’étalage, les caissiers doivent être spécifiquement sensibilisés : ne pas se laisser distraire, s’assurer que tous les produits du chariot sont présentés, observer attentivement la clientèle, etc.

- D’autres conseils ont déjà été abordés dans un précédent article.




Une bonne organisation accroît les effets de la prévention


Toutes les démarches entreprises doivent se faire de manière coordonnée et cohérente. Ainsi, l’instauration d’une routine d’activités en adéquation avec le plan de prévention peut contribuer à la création d’un climat permanent de vigilance.


Une bonne gestion du personnel peut par exemple s’exprimer par sa répartition homogène sur l’ensemble du magasin afin de limiter au maximum les opportunités de vol, par la désignation d’effectifs suffisants en fonction des heures ou périodes d’affluence, etc.


Communication et collaboration sont des facteurs qui doivent être stimulés afin que tout le personnel, agents et responsables de sécurité compris, puissent agir et intervenir rapidement et efficacement.


Enfin, un contrôle d’inventaire régulier, global ou ciblé (marchandises de valeur, à risque, etc.), contribue à mesurer l’efficacité de son plan d’action et à identifier les tendances, l’ampleur ou la fréquence des vols subis.




Repenser la configuration des lieux : innover pour être efficace


Trois configurations sont à examiner et à combiner suivant les marchandises exposées et l'ampleur du flux de visiteurs quotidien:

Le rectiligne : cette configuration est l’une des plus employées au sein des commerces de détails. Il s’agit d’un aménagement rectiligne des rayons/lieux d’exposition de la marchandise. Très économique et offrant une vue sur les « couloirs » créés entre les étalages, cette disposition est tributaire de la localisation des entrées et autres points de contrôle (caisses, cabines d’essayage, caméras, miroirs, etc.) du commerce quant à l’efficacité du contrôle social qu’elle fournit.


→ Le diagonal (fig.A) :  ne nécessitant pas de grand investissement, cette configuration se distingue de la précédente de par la disposition en diagonale des rayons et étalages. Elle s’avère particulièrement efficace en matière de prévention du vol à l’étalage en raison de la grande visibilité qu’elle confère au personnel du commerce (vue sur plusieurs rayons en même temps) et la fluidité du trafic qu’elle induit. 


→ L'angulaire (fig.B)  : ce type d’aménagement est plus spécifique en raison de la moindre capacité d’exposition qu’elle procure. Néanmoins, elle offre plusieurs avantages tant au niveau de la visibilité globale que sur son impact sur la fluidité et contrôle du flux de clients mais également les possibilités de présence physique qu’elle permet. C’est tout particulièrement la configuration qu’on retrouve le plus souvent pour des marchandises de type cosmétiques, produits de luxe et bijouterie.



figA722 figB722
Fig A Fig B

 

Suivant les vulnérabilités de l’infrastructure (angles morts, espace, etc.), les mesures techniques à disposition/existantes (caméras, miroir, portails) et la connaissance de son flux de visiteur moyen quotidien (ampleur, âge, heure d’affluence), il est utile d’envisager une configuration hybride (angulaire/diagonale/rectiligne) afin de réduire efficacement les risques de vol à l’étalage.


Le design comme stratégie, combiné à une bonne identification de sa marchandise CRAVED permet par conséquent d’atteindre, de manière économique, un bon compromis entre les mesures organisationnelles (signalisation, configuration des lieux, etc.) et les mesures de second et troisième niveau que sont les mesures techniques et de sécurité privée.




Prévention situationnelle


Afin de limiter les opportunités de vol et de rendre leur réalisation difficile, certains aménagements ou dispositifs de techno-prévention peuvent être mis en place. Il est important de garder en tête que leur efficacité dépend essentiellement de l’utilisation qu’on en fera. Par exemple, un système de vidéo surveillance n’aura de sens que si les caméras sont bien positionnées et l’analyse des images efficace. Quelques conseils :


- Maximiser la visibilité au sein du magasin : réduire la hauteur des étalages, utiliser des miroirs ou des caméras pour couvrir les zones sensibles (articles à risque, angle mort, etc.), veiller à un bon éclairage, à disposer les objets convoités près des caisses (tabac, alcool, etc.), etc.


- Bien canaliser les flux de clients et réduire les délais d’attente aux caisses ;


- Recourir aux tags antivol (électroniques ou à encre), blisters, coffrets, fixation pour les marchandises sensibles suivant leurs caractéristiques (taille, poids, nature, etc.) ;


- Prévoir des tourniquets aux entrées et sorties ainsi que des portails de fermeture afin d’entraver les vols en bandes et la fuite des auteurs ;


- Avertir la clientèle de la présence de dispositifs de sécurité et surveillance à l’aide d’une signalisation claire et visible ;


- D’autres conseils pertinents peuvent être consultés dans la brochure Prévenir le vol à l’étalage pour les indépendants et PME réalisée par les SPF Intérieur et Justice.




Nous consacrerons les prochains articles aux problèmes spécifiques que posent la détection, la surveillance et l’interpellation des voleurs.



Sébastien DORMAELS
 
Licencié en Criminologie 


La série d'articles :

Des solutions durables et efficaces existent-elles ? (1)

Vol à l’étalage : évaluer les risques pour son commerce (2)

Vol à l’étalage : développer une stratégie de prévention par magasin (3)

Vol à l’étalage : les modes opératoires (4)

Vol à l’étalage : en cas de doute, réagir aux premiers signaux (5)

Vol à l’étalage : de la surveillance à l’interpellation (6)

Vol à l’étalage : les limites de l’interpellation, bien réagir (7)


 

En savoir plus :


Site BESAFE : Le vol à l'étalage


Site Prévention et Sécurité