Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

Les mesures de confinement liées à la lutte contre la pandémie amplifient les risques de maltraitance à l’égard de nos aînés. Famille, amis, soignants peuvent repérer les abus et sévices au travers de signes, de symptômes, d’indices.

 

La lecture de cet article est réservée aux utilisateurs de SecuNews.be Veuillez cliquez ici pour souscrire à un abonnement.