Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

Le gaz hilarant s’invite régulièrement dans l’actualité. Quels risques prennent les consommateurs lorsqu’ils inhalent ce gaz hilarant ou protoxyde d’azote, en vente libre sous forme de cartouche et largement relayé sur Internet ? Clarification et mise en garde.

 

 

La lecture de cet article est réservée aux utilisateurs de SecuNews.be Veuillez cliquez ici pour souscrire à un abonnement.