Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

La sécurité ne s’improvise pas. Lors d’un événement, une analyse des risques doit rassembler au préalable tous les intervenants : organisateurs, autorités, services de secours, police, … Sous chapiteau, l’absence de compartimentage aggrave les risques de propagation du feu et limite le temps de l'évacuation du public. Les normes de sécurité sont d’autant plus essentielles.

 



Focus sur l’organisation interne


La bonne organisation interne contribue à gérer les conséquences d'un incident. C'est pourquoi la rédaction de procédures et de consignes à suivre en cas d’urgence doit également faire partie de l’étude préalable à l’événement.

Ce dossier contient entre autres les points suivants :

- Consignes et procédures d'urgence
- Procédure d'évacuation
- Information du personnel et des exposants
- Information du public
- Le rôle des organisateurs et du personnel
- Le coordinateur de la sécurité incendie
- Les stewards d'évacuation
- Les équipiers d'intervention
- Présence des services de secours



Parmi les éléments à contrôler …



- Le chapiteau est implanté sur un terrain sûr, facilement accessible, ordonné, à distance suffisante des bâtiments, équipements et plantations proches


- La structure doit être stable (avis d'un expert en stabilité), résistante aux conditions climatiques,… Quelles sont les limites autorisées de vent, pluie, neige ? En cas d'affaissement ou de chute de la couverture, l'ossature peut-elle assurer un espace libre suffisant pour permettre l'évacuation des occupants ?


- Les matériaux : la couverture et l'enceinte sont difficilement inflammables. Qu'en est-il des éléments de décoration, des parois de stand, des velums intérieurs ?


- Les véhicules de secours ont-ils accès au site, au chapiteau ?


- Evaluation du public présent ? L'assistance maximale autorisée est-elle calculée ? Les moyens d'évacuation sont-ils en rapport ? Les voies de passage, les rangées de sièges, … sont-elles adaptées à la densité du public ?


- Quelle est l’activité organisée ? Un spectacle unique, une foire commerciale, une soirée ? Y propose-t-on des repas ? Un espace cuisine est-il prévu ?


- Comment assure-t-on l'alimentation électrique, le chauffage, l'éclairage,… ?



Exemples de mesures de prévention …



Vérifier la stabilité des structures et gradins

Prévention incendie :

• Proscrire les décorations, tentures, mobilier … facilement inflammables

• Interdire la production de flammes à l'intérieur (démonstrations, appareils de cuisson, de chauffage, bougies, effets spéciaux, etc.)

• Interdire les liquides très inflammables, le stockage de matières combustibles, de bonbonnes de gaz…


Risques électriques :


• Inspecter régulièrement le bon état des équipements de chauffage, de cuisson, d'éclairage, de scène… Vérifier les risques d'échauffement des supports. Demander les certificats de qualité et les PV de contrôle des appareils et installations.

• Vérifier le contrôle de l'installation électrique


Organiser la sécurité :


• Prévoir et organiser la sécurité : les moyens d'alarme, d'extinction, la gestion de la foule, de l'évacuation

• Prévoir les procédures d'urgence et d'évacuation, former le personnel.
Informer et expliquer aux exposants les mesures de sécurité et les procédures d'urgence
Afficher les consignes au public

• Réunir dans un dossier de sécurité pratique la documentation utile (fiches de sécurité, attestations de résistance au feu, de contrôle, modes d'emploi, etc.)


Les autorités publiques sont conscientes qu'une organisation sous tente présente des dangers. Les organisateurs d'événements publics ou privés sont responsables de la sécurité des participants et doivent dès lors envisager avec les acteurs concernés – et éventuellement avec les services de secours - les mesures de sécurité adéquates.


Le dossier ANPI constitue à cet égard un outil pratique de réflexion et de travail pour les différentes personnes impliquées, autorités communales, organisateurs et assureurs, dans la mise en place des mesures de prévention visant ces structures sensibles.



Article précédent : Evénements sous chapiteau : l’analyse des risques indispensable !




Jeanine DRIESSENS, Documentaliste, ASBL ANPI

Michèle ORBANVeille stratégique




Organisations et Événements temporaires sous chapiteaux, Dossier de prévention, 25 pages, ASBL ANPI, DT 155, disponible sous format papier ou PDF

Commande : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


 

En savoir plus