Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

La question du lien entre la violence et la pratique des jeux vidéo inquiète. Il n’est pas rare d’entendre après certains drames tels que des tueries ou des prises d’otages que l’auteur était accro à des jeux violents et que cela l’aurait poussé à passer à l’acte. Ces craintes sont-elles fondées ?

 

La lecture de cet article est réservée aux utilisateurs de SecuNews.be Veuillez cliquez ici pour souscrire à un abonnement.