A A A

La plupart du temps, la crise de colère d’un jeune crée la surprise chez l’adulte, elle le déconcerte et son premier réflexe est souvent une réaction d'hostilité. Cependant, lorsque l’intervenant peut identifier les divers signes de l’explosion de la colère, il est en mesure d'intervenir avant l'escalade et empêcher que la crise n'éclate violemment.

La lecture de cet article est réservée aux utilisateurs de SecuNews.be Veuillez cliquez ici pour souscrire à un abonnement.