Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

Le gaz hilarant s’invite régulièrement dans l’actualité, que ce soit lors de l’arrestation d’un dealer en possession d’une grande quantité de cartouches contenant du protoxyde d’azote ou la découverte de cartouches vides sur des lieux fréquentés par certains jeunes. Quels risques prennent-ils lorsqu’ils inhalent ce gaz hilarant en vente libre et largement relayé sur Internet ? Clarification et mise en garde.

 

La lecture de cet article est réservée aux utilisateurs de SecuNews.be Veuillez cliquez ici pour souscrire à un abonnement.