Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

 

Comment empêcher un cambrioleur de forcer une fenêtre sans barreaux ni verre feuilleté ? Souvent, les conseillers en prévention vol constatent que les fenêtres n’ont que très peu, voire aucune protection. Si le remplacement complet des châssis n’est pas envisagé, ils recommanderont de placer un ou des verrous, une clenche à clef sur la fenêtre existante … Reste la vitre, partie très fragile, composée de simple, double ou triple vitrage.



La fenêtre sans protection ne posera pas de problèmes au voleur



Souvent, en cas d’effraction, le cambrioleur brisera la vitre pour avoir accès à la clenche. Ce qui lui permettra de rentrer aisément dans votre habitation. La vitre de votre habitation ne résistera qu’une fraction de secondes aux coups portés par le voleur.


Pour rappel, les trois éléments principaux d’une fenêtre, dite de sécurité sont :

  • Les poignées de fenêtre avec serrure à clé.
     
  • Les verrouillages à tête champignon qui garantissent une protection anti-décrochement contre les effractions à l’aide d’un tournevis ou d’un pied de biche. Attention à ne pas les confondre avec les têtes rondes présentes sur la majorité des fenêtres, celles-ci assurant uniquement l’étanchéité.

  • Le verre feuilleté composé d’un minimum de quatre couches de PVB (Polyvinyl butyral).




Les atouts du film anti-effraction 



Si vous n’avez pas la possibilité de placer du verre feuilleté, il existe une solution alternative qui est le film anti-effraction.

Ce film autoadhésif s’applique sur une surface vitrée ordinaire, sur la face intérieure de la vitre. En renforçant le vitrage, il retarde l’effraction et peut la déjouer. En cas de choc, la vitre va s’étoiler et le verre restera en place, comme dans le cas du verre feuilleté.


Le film anti-effraction offre pas mal d’avantages :

  • Il résiste aux chocs et évite les éclats de verre

  • Il résiste au feu car il se consume sans créer de flammes

  • Il sert de protection contre les vents violents en évitant que les débris de verre ne tombent à l’intérieur de l’habitation 
     
  • Il peut éviter les blessures en cas de bris de vitre accidentel
     
  • Il peut également se placer sur une porte d’intérieur en verre, ce qui évitera les blessures suite à une chute. 

     

Si vous n’êtes pas bricoleur ou si vous n’êtes pas sûr de vous, il est conseillé de faire appel à des professionnels pour le placement de ce type de film qui existe en plusieurs épaisseurs, en fonction de la performance attendue et de la grandeur de la vitre. Le film doit se poser en continu, c’est-à-dire qu’il faudra un seul film par vitrage, sans raccord.


Vérifiez également que le produit possède une certification délivrée à la suite de tests permettant d’évaluer la résistance des matériaux de protection contre l’intrusion (Temps de résistance en fonction du type d’outil utilisé par le malfaiteur).

Les vitrages sont régis par la norme Européenne EN 356, anti-vandalisme et anti-effraction.


À titre informatif, ce type de film peut être utilisé pour protéger les vitres des voitures. En effet, si le pare-brise est composé de verre feuilleté ce n’est pas toujours le cas des vitres latérales.

 

Autres conseils 



N’oublions pas qu’aucun système n’est infaillible mais il doit être dissuasif : plus la résistance est forte, plus vite l’auteur sera découragé dans sa tentative de pénétrer chez vous.


Il ne faut évidemment pas se limiter à placer un film sur la vitre. Le bris de vitre n’étant pas la seule façon de pénétrer par la fenêtre.


Il est conseillé de placer une clenche à clef, ce qui empêchera le voleur, s’il arrive à faire un trou dans la vitre, d’y passer la main pour actionner la clenche.

De plus, celle-ci évitera le vol à la chignole, technique qui consiste à forer un trou dans le châssis à l’aide d’une perceuse, puis d’introduire une tige métallique permettant de faire pivoter la clenche.


Sur le châssis, placez un ou plusieurs verrous si la fenêtre ne possède pas de verrouillages à tête champignon.


Le jour où vous décidez de changer vos châssis pour améliorer l’isolation de votre maison, il serait dommage de ne pas saisir cette occasion pour rendre l’accès à votre habitation plus sécurisé.



Le conseiller en prévention vol de votre zone de police (ou commune) vous donnera les informations utiles pour vous aider dans votre choix. Sa visite est gratuite, n’hésitez donc pas à faire appel à lui.




Pascal Pintsch

Commissaire de police,
Conseiller en prévention vol de la zone de police de Semois et Lesse



Lire aussi :


Prévention des cambriolages : sécuriser les points faibles d’une maison individuelle

Pour sécuriser votre habitation, faites appel au conseiller en prévention vol

Les fenêtres et portes-fenêtres de mon habitation sont-elles sécurisées ?

Réduire les risques d’intrusion dès la conception de votre habitation

Investir dans un système domotique efficace : forces et faiblesses





Source