Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

Les 24 premières heures suivant la disparition d’une personne sont déterminantes. Dans une telle situation d’angoisse, quels réflexes adopter afin de faciliter et orienter au mieux les efforts de recherche ? Chaque disparition étant un cas à part entière, nous clarifierons en premier la notion de disparition «inquiétante», nous décrirons ensuite le signalement de l’événement et les actions des services compétents.

La lecture de cet article est réservée aux utilisateurs de SecuNews.be Veuillez cliquez ici pour souscrire à un abonnement.