Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

Lorsqu’ils souffrent d’une dépendance à l’alcool, les parents peuvent se sentir totalement dépassés à l’égard de leurs propres enfants. Il leur paraît donc difficile d’offrir un cadre familial sécurisant ainsi que des moments de partage et de dialogue, à l’instar des autres familles.
Par peur d’engendrer de nouvelles difficultés, d’être jugés ou de perdre la garde des enfants, l’alcoolisme est bien souvent enfoui dans le silence. Toutefois, que l’on soit alcoolique ou que l’on vive avec une personne dépendante, il sera indispensable de parler et d’obtenir un soutien si l’on veut être en mesure de développer une relation enfants-parents constructive.

La lecture de cet article est réservée aux utilisateurs de SecuNews.be Veuillez cliquez ici pour souscrire à un abonnement.