Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

Sécurité: Acteurs et cadre réglementaire

La gestion des personnes délinquantes atteintes de maladies mentales est une question très délicate. Tous nos pays européens sont confrontés à cette problématique et à la complexité d’une prise en charge des personnes atteintes de pathologies psychiatriques.

Lors d’un précédent article, nous avons pu examiner qui l’on entend derrière l’appellation «ministère public» et la manière dont il s’organise pour l’accomplissement de son travail. Pour rappel, il s’agit du procureur du Roi et de ses substituts que l’on nomme indifféremment membres du «parquet», du «ministère public» ou de la «magistrature debout».

Voici un peu plus d'un siècle que l'identification par les empreintes digitales fait quasi partie du quotidien de l'enquêteur en matière criminelle. Nombre d'énigmes policières ont été résolues par les traces de doigts laissées sur les lieux de crimes et délits par leurs auteurs. L'histoire et la technique de la dactyloscopie sont enseignées dans toutes les écoles de police et aujourd'hui, tous les services du monde possèdent leur fichier dactyloscopique. Jusqu'à la découverte de l'empreinte génétique, on a longtemps cru que c'était la preuve par excellence et cela a été le cas, à l’exception de quelques dérapages dus à des erreurs humaines. Qu'est-ce à dire?