Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

Criminalité économique, financière, informatique

En Belgique, 10% des demandes reçues en 2007-2008 par le Centre d’Information et d’Avis sur les Organisations Sectaires Nuisibles (CIAOSN) concernaient des groupes de type Nouvel Age qui intégraient les idées d‘Apocalypse et de fin du monde annoncée pour le 21.12.2012, selon une lecture erronée du calendrier maya. Si l’on se réfère au dernier rapport de la Miviludes en France, inspiré par le CIAOSN belge, nous n’en serions qu’à l’annonce de la 183ème fin du monde depuis l’effondrement de l’empire romain… ce qui prouve clairement le manque de validité de tout pronostic.

Les escrocs exploitent la crédulité des gens mais aussi l’espoir du gain facile. Personne n’est à l’abri d’une arnaque en général et via le Net, en particulier. D'où la nécessité d'être très prudent et d'obtenir des garanties suffisantes afin de ne pas se faire piéger par des publicités très attractives sur Internet.

A la suite des catastrophes survenues le 11 mars 2011 au Japon (mais déjà lors du séisme de Kobé, en 1995), l’organisation criminelle des yakuzas s’est empressée d’offrir ses services à la population car elle se considère comme une organisation humanitaire : camions de vivre et de premières nécessités, personnes apportant une aide. Cette rapidité de réaction prend tout son sens lorsqu’on connaît les secteurs d’activité du crime organisé. Qui sont les yakuzas (le mot signifie perdants, voyous, bons à rien) et quelles fonctions exercent-ils aujourd’hui au Japon ?