A A A

Police

La police belge (polices locales et fédérale) et les polices étrangères : personnel, organisation, missions, moyens et mise en œuvre, etc.

  • La prise en charge d'un intervenant traumatisé est spécifique !

    La vie d’un policier, pompier, secouriste est jalonnée d’incidents graves, notamment dans leur impact psychologique sur l’intervenant. Distinguer la prise en charge de personnels choqués mais non-traumatisés de celle destinée à des professionnels traumatisés est fondamentale. 

  • Aboiements insupportables : qui peut intervenir à Bruxelles ?

    Si un chien aboie de temps en temps, ce n'est pas très grave, mais que peut faire la police, les inspecteurs communaux et de Bruxelles Environnement si ces aboiements sont incessants et si aucune solution amiable ne peut être trouvée ?

  • VICLAS contribue à élucider les crimes en série sexuels et/ou violents

    Les enquêtes relatives aux crimes sexuels et/ou violents en série s’avèrent complexes car, chacun d’eux, pris isolément, fournit peu d’éléments probants tant les auteurs sont précautionneux. Comment vérifier l’existence de liens entre plusieurs crimes ?  

  • Comment sont formés nos policiers ?

    Outre leur formation de base, les agents, inspecteurs et commissaires de police doivent entretenir leurs connaissances et aptitudes dans leur fonction voire acquérir des compétences particulières. Comment tout cela est-il organisé ?

  • BRUSAFE, l’école régionale des métiers de la prévention, sécurité et secours

    Dorénavant, Brusafe forme et recrute les acteurs du secours, de la prévention et de la sécurité de la Région de Bruxelles-Capitale. Multidisciplinarité, mutualisation des expertises et moyens, technologies immersives sont les atouts de cette école régionale.

  • Je m'absente mais je protège ma maison …

    Que vous partiez quelques jours ou durant un mois, n'oubliez pas que votre maison ou appartement peut être ciblé par des cambrioleurs … Prenez le temps d'organiser efficacement la protection de vos biens !

  • Comment évaluer la distance entre le tireur et la cible ?

    Les investigations sur la scène de crime et l’examen des vêtements de la victime permettent aux experts en résidus de tir de caractériser les orifices balistiques et d’estimer la distance de tir. Comment procèdent-ils ?

  • Qui contrôle la police ?

    Si la police, comme toute institution, peut faire l’objet de critiques, il est communément admis que c’est elle qui subit le plus de contrôles. Voyons comment ceux-ci sont organisés et de quelle manière un citoyen peut se plaindre de ses services.

  • Dans quelles conditions peut-on hériter d’une arme ?

    Lors d’un décès, il peut arriver qu’une ou plusieurs armes fassent partie des biens repris dans l’héritage. Avant toute décision, les héritiers devront tenir compte des conditions légales qui déterminent s’ils peuvent détenir ces armes ou non.

  • Le secret professionnel : peut-on y déroger ?

    Certaines catégories de personnes sont soumises au secret professionnel dont la divulgation à des tiers peut être sanctionnée. Qui est concerné ? Quelles sont la motivation et l’étendue de cette obligation ? Souffre-t-elle des exceptions ? 

  • Free fight : bienvenue dans le hooliganisme 2.0 !

    Alors que les confrontations dans et autour des stades sont devenues plus rares, des affrontements violents entre groupes de supporters, organisés pendant la semaine dans des lieux tenus secrets, fascinent et inquiètent à la fois. 

  • Comment analyser les risques en matière de violences conjugales ?

    Les violences conjugales sont des situations complexes et difficiles à appréhender. Néanmoins, certains facteurs doivent attirer l’attention et permettre de réagir adéquatement et à temps afin d’éviter un drame.

  • Aboiements excessifs : quelle intervention policière ?

    Si le chien d’un voisin aboie de temps en temps, cela n'est pas très grave, mais que peut faire la police si ces aboiements sont incessants et si aucune solution amiable ne peut être trouvée ?

  • La police locale : se réformer hier comme aujourd’hui

    La police belge n’est pas figée. Dès l’indépendance, elle n’a cessé de s’adapter et d’être réformée face aux soubresauts de l’histoire. Ces évolutions éclairent les caractéristiques majeures qui la définissent encore aujourd’hui.

  • La corruption de personnes exerçant une fonction publique

    Lorsqu’un fonctionnaire belge est sanctionné pour corruption par les autorités judiciaires, le citoyen en est légitimement choqué. Quels sont les éléments constitutifs de cette infraction et les fonctionnaires visés par le code pénal ?

  • Éclairer les enjeux policiers actuels au prisme de l’histoire

    L’approche historique de la police en Belgique montre la progressive construction des choix aujourd’hui en vigueur, entre demandes sociales, choix politiques et enjeux professionnels. Les débats sur la police de "proximité" en sont un fil rouge.

  • Rétablir la confiance entre la police et la population

    La question de la confiance entre la police et les citoyens est d’actualité dans plusieurs pays occidentaux. En France, la commission des droits de l’homme (CNCDH) a récemment formulé diverses propositions à cet égard. De quoi s’agit-il ?

  • Que nous apprennent les statistiques de la police intégrée ?

    Chaque année, la police fédérale publie les statistiques criminelles de la police intégrée. Correspondent-elles à la criminalité et/ou à l’activité policière ? Quelles lectures peut-on en proposer ?

  • Les bonnes réactions après un cambriolage

    Bien que le nombre de cambriolages ait récemment diminué, on enregistre encore près de 130 faits journellement en Belgique. Lorsque les mesures préventives n’ont pas été efficaces à suffisance, comment réagir si l’on a été victime d’un vol ?  

  • Qu’est-ce que la force probante d’un Procès-Verbal ?

    Les procès-verbaux rédigés par les policiers ont soit une valeur d’information, soit s’imposent jusqu’à preuve du contraire. Dans quelle mesure le constat d’une infraction en matière de circulation revêt-il une force probante ?