Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

Métiers sécurité (autre)

Les services et professionnels chargés d’assurer la sécurité des personnes et des biens à l’exception de la police et de l’Ordre judiciaire : sociétés privées, pompiers, ambulanciers, militaires, douaniers, centre de crise, etc.

  • La lutte contre la criminalité organisée dans le secteur des stations de lavage requiert une coordination étroite entre services judiciaires, policiers, administrations locales, régionales et fédérales. La matinée d’études du 12 décembre lui est spécifiquement consacrée.

  • Outre le non respect des feux rouges et des limitations de vitesse, quelles sont les dérogations aux règles du code de la route prévues pour les véhicules prioritaires dans le cadre de leurs missions urgentes ?

  • La fouille d’une personne est une pratique pouvant porter directement atteinte aux droits et libertés individuels et les fonctionnaires de police doivent par conséquent observer scrupuleusement les dispositions légales en la matière. Dans quels cas un policier peut-il fouiller une personne ?

  • Le manque d’indices, de preuves ou la confidentialité des informations sont des obstacles auxquels sont régulièrement confrontés les différents acteurs de terrain. Quelles solutions existantes peuvent pallier ces écueils et comment dépister plus efficacement les maltraitances envers les seniors ?

  • Dans un souci de cohésion sociale, les médiateurs de quartier constituent des acteurs-clés pour résoudre les conflits entre personnes. Qui sont-ils et quel est leur rôle ? Comment gèrent-ils les différends entre parties ? Quels sont les résultats de leur intervention ?

  • Le phishing, escroquerie très répandue, s’opère via de faux e-mails, sites web, sms ou messages sur les réseaux sociaux. Par manque de vigilance, les victimes communiquent des données personnelles ou bancaires aux cybercriminels qui les exploitent ensuite dans des opérations frauduleuses lucratives. 

  • Dans des conditions bien déterminées, les conducteurs de véhicules prioritaires sont autorisés à ne pas respecter des règles du code de la route. Quelles précautions doivent prendre les urgentistes lorsqu'ils décident de franchir un feu rouge ou de dépasser les limitations de vitesse ?

  • Les vols sur chantier sont fréquents et représentent des pertes annuelles importantes, d'où la nécessité d'impliquer les personnels et contremaîtres dans un plan de sécurisation efficace. Autres mesures préventives possibles : enregistrement et marquage des matériels, collaboration avec la police locale et déductions fiscales. 

  • Brûler chez soi différents déchets, c'est négliger ses voisins proches et même lointains, car les fumées dégagées se dispersent sur de grandes distances. Ces fumées sont désagréables et surtout toxiques pour l’air, le sol et l’eau. Quelles sont les règles et sanctions relatives à l'incinération des déchets verts, plastiques, etc. ?

  • Quelles sont les motivations d’une libération conditionnelle, qui décide de l’octroyer et dans quelles conditions ? Le focus médiatique sur certaines libérations anticipées (Michèle Martin, Michel Lelièvre) ou les cas de récidive lors d'une libération conditionnelle nous rappellent les défis d’une politique pénale et pénitentiaire efficace.

  • Dans quelles circonstances les gyrophares bleus et avertisseurs sonores spéciaux peuvent-ils être utilisés par les véhicules qualifiés de prioritaires selon le code de la route ? Lorsque seuls leurs feux bleus clignotants fonctionnent, ces véhicules sont-ils toujours en mission urgente ?

  • Depuis 1997, des milliers de citoyens sont interrogés régulièrement au sujet des faits criminels et des nuisances qui affectent leur vie quotidienne.  Mais de quoi s'agit-il et comment en tenir compte ?

  • En Région de Bruxelles-Capitale, les dépôts sauvages de déchets et le non-respect des règles de circulation en forêt peuvent être constatés par différents d’acteurs et, dans ce cas, sont rarement impunis. C'est le code bruxellois de l’inspection qui organise un régime de répression administrative des infractions environnementales pour pallier l’absence de poursuites pénales. 

  • En général, on ne l’apprécie guère mais son rôle s’avère bien nécessaire au quotidien. A côté de ses compétences judiciaires plus connues, l'huissier de justice effectue également d’autres missions diverses qui en font un intermédiaire régulièrement rencontré.

  • Lors de blessures ou d’un décès par arme à feu, l’enquête judiciaire doit déterminer s’il s’agit d’un accident, d’un meurtre (ou tentative) ou d’un suicide, ainsi que les circonstances dans lesquelles les faits se sont produits, le type d’arme, etc. L’analyse des résidus de tir peut contribuer de manière déterminante à l’enquête.

  • Les interventions liées à la maladie mentale sont nombreuses et, dans les cas graves, une hospitalisation sous contrainte ou Mise En Observation (MEO) s’avère indispensable. A Bruxelles, vu l'importance de la demande en MEO urgente, la police ou un médecin peut proposer au procureur du Roi une procédure préalable, la ligne Nixon.

  • Interdire les rassemblements de motards sur le territoire d’une commune, établir des règles strictes concernant leurs clubhouses, bannir le port des colors, effectuer des contrôles réguliers avec des équipes multidisciplinaires : ces mesures administratives sont de plus en plus à l’ordre du jour pour décourager les gangs de motards.

  • En Belgique, le premier échelon de la démocratie et de la bonne gouvernance est la commune et l’exercice de la police administrative générale par cette dernière est essentiel en vue de la sécurité, de la tranquillité et de la salubrité publiques. Quelles sont les compétences des autorités communales en la matière ?

  • Les professionnels des services de secours et d’urgence (secouristes, pompiers, ambulanciers, policiers...) sont régulièrement confrontés à des événements hautement stressants, voire traumatisants. Des conseils concrets pour aider ces personnels chargés de notre sécurité, à recouvrer leur équilibre après de tels événements.

  • Certains métiers comportent des risques «opérationnels» en tout temps, tous lieux et toutes circonstances. Le personnel de secours et d’urgence (policiers, pompiers, ambulanciers,...) compte parmi les professionnels les plus exposés à des événements traumatiques. Quelles sont les réactions susceptibles de se manifester dans les heures et les jours suivant de

    ...