Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

Pratiques professionnelles

Regroupe les bonnes pratiques, méthodologies et guides principalement à destination des intervenants de première ligne.

  • Encourager la présence d’activités et de mouvements dans un quartier est un facteur essentiel de la prévention de la malveillance et de la surveillance spontanée de l’environnement urbain par ses habitants. La bonne organisation de l'espace et le sentiment d'appartenance des habitants à leur quartier font toute la différence. 

  • L’enquêteur chargé d’auditionner une personne traumatisée par une agression sexuelle doit s’efforcer de la rassurer mais également rechercher des informations précises qui lui permettront de retrouver l’auteur. Notamment : comment l'agresseur parvient-il à contrôler la victime ? Par des menaces, en exhibant une arme, par la force physique ?

  • Une école doit parfois faire face à du harcèlement entre élèves. Comment exploiter ses propres ressources ? Que peuvent mettre en place les acteurs de première ligne ? Quels projets développer et avec quels partenaires ? Les attitudes à éviter ou à recommander ? Le sujet est complexe mais des pistes existent.

  • Largement popularisées par les séries télévisées américaines, les expertises scientifiques sont à l’heure actuelle un des piliers de l’enquête judicaire. Là où les criminels sont aujourd’hui attentifs à ne plus laisser leurs empreintes ou leur ADN derrière eux, d’autres types de traces peuvent aussi les compromettre : c’est le cas des fibres textiles.

  • Les violences faites aux enfants peuvent être physiques, sexuelles, psychologiques ou liées à des négligences lourdes. Tout professionnel en contact avec des enfants peut être confronté un jour ou l’autre à un cas possible de maltraitance physique. Quelques pistes de réflexion pour réagir de manière adéquate.

  • L’intelligence artificielle peut-elle contribuer à la gestion et la sécurisation de grands évènements ? Quels sont les progrès de l’IA en matière de profiling ? Quel cadre juridique ? La réponse au Security Day du 13/02/19 à Leuven organisé par ALIA représentant le secteur de la sécurité électronique en Belgique.

  • L'enquête menée dans le but d'identifier l'auteur d'un viol est a priori complexe. Il faut en effet réunir un maximum de renseignements concernant son signalement physique et le profil de sa personnalité, tout en respectant des principes de base déontologiques et techniques, sous-tendant l'audition de la victime.

  • L’intelligence artificielle peut-elle contribuer à la gestion et la sécurisation de grands évènements ? Quels sont les progrès de l’IA en matière de profiling ? Quel cadre juridique ? La réponse au Security Day du 13/02/19 à Leuven organisé par ALIA représentant le secteur de la sécurité électronique en Belgique.

  • La question des objets trouvés sur la voie publique ou des véhicules abandonnés pose souvent problème : que dois-je faire à titre personnel ? Prévenir la police ou la commune ? Quelle autorité décide de les évacuer et les conserver le cas échéant ? Quelle est la procédure si leur propriétaire souhaite les réclamer ?

  • Auditionner la victime d’un viol est une opération a priori très délicate : les contacts et discussions entre l’enquêteur et la personne traumatisée par l’agression doivent à la fois se dérouler dans un contexte rassurant pour cette dernière mais permettre aussi de révéler des informations précises susceptibles de retrouver l’auteur.

  • S’adresser à un groupe de jeunes qui traînent en rue et attirer leur attention sur un comportement inadéquat, peut vite dégénérer en incident. L’effet de groupe et le caractère vif propre à l’adolescence poussent en effet ces jeunes à réagir au quart de tour quand on leur fait une

    ...
  • Que se passe-t-il lorsqu’on refuse de se soumettre au test et/ou à l’analyse de l’haleine, ou encore à la prise de sang qui est imposée ? Outre le refus, on peut être dans l’impossibilité de se soumettre au contrôle. Cette situation est également prise en compte dans la loi.

  • Confronté à des bruits très gênants, comment pouvons-nous réagir ? Face à certaines situations problématiques, lorsque les désagréments dus au bruit perdurent et que les tentatives de concertation ont échoué, le recours à des instances officielles s’impose. A qui faire appel dans pareils cas ?

  • Les pouvoirs locaux disposent de nombreux moyens pour optimiser leur dispositif face à la criminalité organisée et son emprise sur la vie communale. Quels sont les facteurs critiques de succès à la base des initiatives administratives pouvant enrayer ce phénomène criminel ? Comment mettre en place une "administration renforcée" ?

  • L’enfant maltraité montre rarement sa souffrance aux adultes qu’il croise. Mais les parents ou les proches, auteurs des sévices, dévoilent parfois malgré eux et par petites touches, la situation de maltraitance, que celle-ci soit physique, sexuelle ou psychologique. En se faisant remarquer au travers de comportements interpellants ou inadaptés envers l’enfant.

  • La perception de l’insécurité dans son propre quartier et les inquiétudes sécuritaires diffèrent-elles entre citoyens britanniques, français, hongrois, italiens ou espagnols ? Le projet européen Margin s'est efforcé de répondre à la question, nous présentons brièvement les résultats de ses travaux.

  • Violent, coûteux et d’une extrême rapidité d’exécution, le vol au bélier peut s’avérer être un risque pour certains établissements. S’il existe nombre de mesures et moyens de prévention, il est opportun de les inscrire dans une stratégie globale qui tienne compte des modus operandi.

  • Insécurité effective, sentiment d’insécurité, perceptions négatives plus fortes chez certaines catégories de personnes et notamment celles qui ont déjà été victimes d’un délit... Comment appréhender et tenir compte de la peur du crime éprouvée par des citoyens dans leurs relations quotidiennes et dans la gestion de leur quartier ?

  • La vie d’un policier, d’un pompier, d’un secouriste est jalonnée d’incidents parfois graves, notamment dans l’impact psychologique qu’ils peuvent avoir sur l’intervenant. Distinguer la prise en charge de personnels choqués mais non-traumatisés de celle destinée à des professionnels traumatisés est fondamentale. 

  • Le Forum Belge pour la Prévention et la Sécurité Urbaine asbl organise le mardi 11 décembre à Bruxelles, une rencontre nationale consacrée aux innovations locales améliorant le partage de l’espace public. Cinq ateliers collaboratifs permettront des échanges d’expériences entre policiers, travailleurs sociaux, gardiens de la paix, médiateurs, services de

    ...