Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

Jeunesse

Les législations, services et problématiques impliquant les mineurs : risques, délinquance juvénile, protection de la jeunesse, etc.

  • Pour voyager à l’étranger, les enfants mineurs ont besoin de documents particuliers. Comme pour les adultes, il est nécessaire de s’y prendre suffisamment à l’avance, sachant que les délais d’obtention sont variables. Quels sont les points d'attention prioritaires à prendre en considération avant son départ?

  • L'explosion de colère d'un enfant ou d'un ado surprend et déconcerte l'adulte. Comment réagir ? En fonction de son expérience et des circonstances, l'adulte présent au moment de la crise devra parfois maîtriser physiquement le jeune en crise mais sans usage excessif de la force. Connaître de bonnes pratiques constitue un plus en termes d'efficacité.

  • Que faire lorsqu'un ado explose de colère ? Comment un intervenant (parent, éducateur,...) peut-il efficacement calmer un enfant qui s'énerve et risque une crise ? Dans quelles conditions maîtriser physiquement un enfant qui est submergé par la colère et agressif ?

  • La plupart du temps, la crise de colère d’un jeune crée la surprise chez l’adulte, elle le déconcerte et son premier réflexe est souvent une réaction d'hostilité. Cependant, lorsque l’intervenant peut identifier les divers signes de l’explosion de la colère, il est en mesure d'intervenir avant l'escalade et empêcher que la crise n'éclate violemment.

  • Environ 120.000 personnes sont victimes chaque année de brûlures en Belgique, selon la Fondation des Brûlés. Un phénomène non négligeable qui touche pour moitié des enfants de moins de 5 ans. Nous proposons dans cet article d’identifier les risques domestiques de brûlures les plus courants avant d’émettre quelques conseils d’aménagement et de précaution.

  • Comment réduire le risque d’accident dont sont victimes les enfants, en lien avec la présence d’un chien dans leur environnement, tout en gardant les avantages de compagnonnage, de jeu, de valorisation et confidence qu’apporte le chien dans la vie de l’enfant ?

  • Comment peut réagir une école lorsqu’un de ses élèves devient victime du sexting ? En dehors de la démarche judiciaire, les éducateurs et plus largement l’établissement scolaire, peuvent s’impliquer concrètement pour résoudre certaines situations, soutenir la victime voire rétablir, le cas échéant, la relation entre la victime et l’auteur.

  • Conseiller à un enfant d'être prudent si une personne inconnue l'aborde et lui donner des exemples concrets, est-ce suffisant ? Certainement pas. Face à la tentation ou la menace, le jeune enfant risque d’oublier de se conformer aux consignes enseignées. Des exercices pratiques sont nécessaires, mais par qui et comment ?

  • Les parents et éducateurs peuvent éprouver des difficultés à aborder un sujet tel que le sexting (images sexuellement explicites en ligne) qui empiète à la fois sur l’intimité de l’enfant et sa sécurité. Quels sont alors les moyens les plus efficaces pour crever l’abcès tout en évitant le repli du jeune sur lui-même ?

  • Lieu de socialisation alternatif, la bande est avant tout un espace de compétition où les jeunes entretiennent des rapports de domination, les plus grands bénéfices et la reconnaissance des pairs échouant dans les mains de ceux qui occupent "la meilleure position". Il sera surtout question ici de la bande de jeunes à risque, à la limite de la déviance, voire

    ...
  • Comment l'enfant doit-il réagir s'il se sent menacé par un adulte qu'il ne connaît pas ? Quels conseils précis et réalistes lui donner ? Dans l’article précédent, nous avons listé les règles que les enfants doivent appliquer pour écarter le risque d’être victimes de pédoprédateurs. Nous allons maintenant proposer des consignes à suivre lorsqu’ils sont en

    ...
  • Comment sensibiliser les plus jeunes aux dangers d’internet, tout particulièrement en ce qui concerne les comportements sexuels tels que le sexting ?

  • Un groupe de piétons peut-il progresser sur la chaussée ? En file indienne ou à plusieurs l’un à côté de l’autre ? Le groupe est-il toujours obligé d’utiliser les passages pour piétons ? Comment le rendre visible le soir ? Des conseils bien utiles pour les personnes chargées d'encadrer un groupe d'enfants en déplacement.

  • Si les arythmies sont bien connues dans le cas de toxicologie aux drogues, mais aussi bien décrits dans le cas d’éthylisme chronique, il en est tout autrement dans le cas d’une consommation minime d’alcool, non habituelle, chez un patient jeune avec prise de cannabis concomitante. Nous proposons ici de revenir sur les risques cardiaques liés à ces substances et à

    ...
  • S’adresser à un groupe de jeunes qui traînent en rue et attirer leur attention sur un comportement inadéquat, peut vite dégénérer en incident. L’effet de groupe et le caractère vif propre à l’adolescence poussent en effet ces jeunes à réagir au quart de tour quand on leur fait une remarque.

  • Il ne faut pas prendre au pied de la lettre l'adage qui prétend que la vérité sort de la bouche des enfants. En général, les témoignages des enfants sont moins précis que ceux des adultes et ils ont souvent une nette tendance à confabuler. Pour autant, il ne faut pas rejeter a priori la plainte ou le témoignage d'un enfant en souffrance, mais chercher à les

    ...
  • En tant que parent ou éducateur, il est toujours délicat de pousser un adolescent à traiter ses problèmes d’addictions. Quelles démarches entreprendre pour encourager le jeune à se faire prendre en charge, et vers qui se tourner ? Des conseils concrets afin de permettre un suivi professionnel effectif mais aussi surmonter un sentiment d’impuissance lorsque le

    ...
  •  Vous êtes parent et vous suspectez une consommation de drogues chez votre adolescent. Comment réagir ? S’informer et demander conseil ? Quelle relation entre parents, jeune et intervenant lorsqu’il l’enfant est pris en charge ? Eléments de réponse pour une démarche efficace à travers deux articles, le premier consacré aux premières réactions, le

    ...
  • Vers qui se tourner lorsque le jeune ne répond plus à l’appel ? Où déposer ses inquiétudes ? Sont-elles fondées ? Quelles démarches entamer, et quand ? Amorce de réponses dans ce second article, le premier ayant quant à lui analysé la fugue proprement dite : pourquoi fuguer, quels signes avant-coureurs, la différence entre fugue et disparition inquiétante ?...

  • Le jeune fugue pour exprimer des choses, pour dire sa souffrance dans sa relation aux parents, pour tester leur attachement, fuir un problème. Le fait de fuguer ne date pas d’hier. De tout temps, ce passage à l’acte a existé. En famille comme en institution.