Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

Intrafamilial

  • Les violences physiques et/ou psychologiques sur un enfant ne sont pas sans conséquences sur sa vie sociale et affective. Des changements dans son comportement peuvent dès lors alarmer les professionnels.

  • Comme nous l’avons signalé dans une nouvelle consacrée à l’inceste (voir référence), les enfants n’osent pas dénoncer leurs abuseurs en raison des menaces et de la pression familiale qu’ils rencontrent. On peut toutefois se demander pourquoi ce n’est qu’après 15 ou 20 ans, en moyenne, que les victimes d’inceste trouveront la force de dénoncer ce qu’elles ont subi

    ...
  • Il est difficile d’imaginer comment un père ou une mère peut s’en prendre sexuellement à son enfant et comment un adulte (beau-père, cousin,…) s’arroge ce droit en s’attaquant à un être «faible». Cet interdit (presque) «universel» est transgressé dans toutes les couches sociales mais la plupart des familles concernées tentent, plus ou moins bien selon les milieux,

    ...
  • Prévenir certains jeunes d’adhérer à un gang violent passe obligatoirement par une bonne compréhension des facteurs qui favorisent cette démarche d’adhésion. Des recherches en la matière montrent qu'une politique de prévention structurée et efficace est indispensable pour obtenir des résultats tangibles sur le terrain.

  • L’enfant dont un des parents présente une dépendance à l’alcool, souffre de l’ambiance qui règne à la maison sans forcément comprendre ce qui se passe autour de lui, ni connaître les véritables raisons. Comme nous avons pu le voir dans les précédentes nouvellesconsacrées à ce thème, grandir auprès de

    ...
  • Lorsqu’ils souffrent d’une dépendance à l’alcool, les parents peuvent se sentir totalement dépassés à l’égard de leurs propres enfants. Il leur paraît donc difficile d’offrir un cadre familial sécurisant ainsi que des moments de partage et de dialogue, à l’instar des autres familles.
    Par peur d’engendrer de nouvelles difficultés, d’être jugés ou de perdre la

    ...
  • Nous avons vu précédemment qu’un certain nombre de jeunes, par défi ou sous l’emprise du groupe au départ, ensuite parfois par addiction, s’étranglaient volontairement, pour vivre des sensations fortes, de type hallucinatoire.

  • Les homicides de nourrissons sont nettement sous-évalués : c’est ce que révèle une enquête scientifique française réalisée par l’Inserm auprès des parquets sur les morts suspectes de nouveau-nés.