A A A

EcoFin

La criminalité économique et financière, y compris le blanchiment, la fraude, la répression du phénomène et les bonnes pratiques de prévention.

  • Une police financière polyvalente : la Guardia di Finanza italienne

    Bénéficiant d’une longue expérience de lutte contre la mafia, l’Italie peut compter sur une force de police financière spécialisée, dépendant directement du ministre de l’économie et des finances, la Guardia di finanza. Quelles sont ses compétences ?

  • Détecter les indices de réseaux criminels dans le secteur "Car Wash"

    Les enquêtes sur le terrain montrent que les organisations criminelles sont actives dans les établissements du type "Car Wash" en Belgique et dans d’autres pays européens. Les signaux d’alerte susceptibles de révéler des irrégularités administratives voire de l'exploitation d’êtres humains.

  • L’infiltration des organisations criminelles dans le secteur du Car Wash

    Qu’il s’agisse de blanchiment ou d’activités illégales lucratives, le monde criminel est capable de se fondre dans les réseaux économiques et associatifs officiels en abusant des procédures administratives. Dans le cas des Car Washes, l’autorité locale est-elle en mesure d’intervenir ? 

  • Maffya : ses origines, son évolution en Turquie et en Europe

    Moins médiatisée mais tout aussi structurée et puissante que les mafias italiennes, yakuzas, triades, mafia russe, la Maffya turque occupe une position stratégique dans de nombreux phénomènes criminels en Europe et un rôle clé dans la criminalité organisée internationale.

  • Terrorisme dans l'UE : financement, méthodes et propagande

    Comment les terroristes ont financé leurs activités dans l'UE au cours de l'année écoulée, leurs méthodes pour perpétrer des attentats et répandre des messages idéologiques, les auteurs radicalisés en détention...

  • La mafia italienne est-elle active en Belgique ?

    Camorra, Cosa Nostra, Sacra Corona Unita et ‘Ndrangheta, toutes les organisations criminelles italiennes ont étendu depuis longtemps leurs réseaux et complicités à travers l’Europe et d’autres continents. En Belgique, la mafia italienne est toujours active, notamment dans les trafics de drogue et les opérations de blanchiment.

  • Le crime organisé aiguisé par les vulnérabilités économiques et financières

    L’affairement des organisations criminelles dans le sillage de l’épidémie du Covid-19 est à la mesure des nouvelles opportunités : systèmes bancaires en ligne vulnérables, entreprises en difficulté, sociétés écrans pour investir et blanchir l’argent, etc. La réponse des institutions européennes et d'EUROPOL.

  • Les répercussions du COVID-19 sur le marché de la drogue en Europe

    Quel est l’impact de la pandémie du COVID-19 sur le marché des drogues illicites en Europe ? Et quelles leçons pouvons-nous en tirer ? Une enquête sur les modes d’approvisionnement (haschisch, marijuana, cocaïne, héroïne, etc.) des réseaux de trafiquants et leurs dealers.

  • Détecter et prévenir la fraude en entreprise

    Qu’elle soit interne, externe ou mixte, la fraude est une réalité quotidienne pour les entreprises, peu importe leur taille ou le secteur d’activité. Par quoi commencer ? Plutôt que de trop s’attarder sur les phases de traitement et reporting, focalisons-nous sur les mesures de prévention et de détection nécessaires à une politique antifraude et antivol

    ...
  • On vous propose d'investir : arnaque ou pas ?

    La complexification des marchés financiers et la facilité des contacts on-line ont laissé le terrain fertile aux escroqueries à l’investissement. Des offres de placement spontanées sont de plus en plus souvent présentées mais les arnaques sont nombreuses : boiler room, recovery room, cloned firms, combine à la Ponzi, options binaires, etc.

  • Ne pas être pris pour une «mule» : détecter l’arnaque à temps !

    A première vue authentiques et attractives, ces fausses annonces d’emploi pullulent sur internet. Une fois recrutée, la mule participe bien souvent à son insu à la réalisation d’une opération criminelle ne serait-ce qu’en blanchissant des fonds illicites ou en réexpédiant des marchandises illégalement obtenues.

  • Les mules : les petites mains du blanchiment d’argent

    Victimes et auteurs à la fois, les «mules» sont un maillon fragmentaire mais pourtant essentiel des réseaux de blanchiment d’argent. Bien plus que de simples intermédiaires, comment les mules sont-elles devenues le centre d’un véritable marché régi par une dynamique de l’offre et de la demande en croissance ?

  • La fraude aux crédits hypothécaires : la dynamique de l’organisation criminelle

    Derrière cette escroquerie se cache bien souvent une organisation criminelle cloisonnée et bien structurée où chaque acteur a un rôle bien précis comme nous l’avons déjà décrit. Cependant, la fraude est-elle organisée et coordonnée ? A travers les missions de l’« organisateur », nous décrirons le processus du mode opératoire pour conclure sur la finalisation de la

    ...
  • Les acteurs et pays concernés par le trafic d’art et d’antiquités

    Malgré le manque de fiabilité voire l’inexistence de données empiriques portant sur le commerce illicite de biens culturels, il existe, toutefois, suffisamment de preuves qui démontrent que ce trafic englobe tant la petite délinquance et la criminalité́ en col blanc que le crime organisé. Qui sont concrètement les acteurs intervenant dans ce type de trafic ?

  • Focus sur le travail policier pour contrer la fraude « Post-it »

    Si l’escroquerie paraît simple, comment pouvons-nous lutter efficacement contre ce phénomène ? Et, qu’en est-il concrètement du travail policier dans ce contexte ? Dire que les services de police pourraient éradiquer ce phénomène serait une utopie, mais les efforts des services de police unis aux initiatives des partenaires civils concernés par cette fraude

    ...
  • Faux billets : faciles à obtenir, simples à détecter !

    Alors qu’il est difficile d’évaluer le nombre de faux billets en circulation, force est de constater qu’il est de plus en plus aisé de s’en procurer, d’apprendre à en fabriquer et, de façon inhérente, à être confronté à de telles contrefaçons. Comment comprendre ce risque, devenu peut-être plus sérieux depuis une dizaine d’années et surtout, comment avoir l’œil et

    ...
  • Fraude « POST-IT » : les astuces des escrocs et l’internationalisation du phénomène

    L’étape la plus délicate de cette escroquerie est le retrait des fonds frauduleusement acquis. Une phase dangereuse cette fois-ci pour les membres les plus actifs du réseau : les attaquants. Comment ces escrocs arrivent-ils à déjouer tous ces filtres que sont notamment les caméras au sein des espaces self et ATM bancaires et la surveillance bancaire des

    ...
  • Fraude « POST-IT » : le processus de retrait des fonds frauduleux

    Les escroqueries de type « Post-It » sont souvent l’affaire de réseaux criminels de type pyramidal. En cas de réussite, comment les escrocs récupèrent-ils leur argent et dans quelle mesure ce phénomène tend à « s’internationaliser » ?

  • Fraude à la facture ou « POST-IT » … le fruit d’une organisation criminelle

    Après avoir expliqué les éléments caractéristiques de l’escroquerie, nous abordons ici le fonctionnement de ces groupes criminels : comment ces escrocs abordent la division du travail au sein de leur réseau et les rôles spécifiques de chacun de leurs membres. La fraude à la facture est simple d’exécution mais nécessite une organisation bien structurée pour la

    ...
  • Fraude « Post-it » : une escroquerie à la mode

    Les fraudes à la facture existent depuis de très nombreuses années, mais sont encore et toujours en évolution. Les auteurs n’ont de limite que leur imagination pour se procurer les factures, les falsifier et récupérer le produit du délit. Dans une série d’articles, nous traiterons en profondeur ce délit à travers une analyse de ses auteurs, des modes opératoires

    ...