Ce site utilise des cookies qui permettent d'optimiser les contenus de Secunews asbl en fonction des statistiques d'audience. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à ces fins. Pour plus d’informations, consultez notre politique de confidentialité. Politique de confidentialité

A A A

Catastrophes

Les plans d’urgence, les personnels/moyens et la gestion des situations de crises de grande ampleur : catastrophes naturelles, épidémies, accidents avec nombreuses victimes, attentats, etc.

  • Mesures fédérales de confinement : sanctions en cas de non-respect

    Le 18 mars 2020, le Ministre de la Sécurité et de l’Intérieur a pris des mesures de confinement pour faire face à l’épidémie de coronavirus en Belgique. Un rappel de ces mesures contraignantes et les sanctions prévues pour les personnes qui ne les respecteraient pas.

  • La communication de crise : pourquoi et comment communiquer dans l’urgence ?

    Les situations d’urgence sont multiformes et par définition imprévisibles. La priorité est évidemment de les gérer de manière opérationnelle afin d’en limiter les conséquences négatives. Mais l’information de la population joue aussi un rôle important dans la gestion d’une crise. Les clés d’une communication réussie.

  • Gérer les émotions de l’enfant durant la crise du Coronavirus

    La situation pandémique exceptionnelle que nous traversons a un impact sur petits et grands à plus d’un titre. Et notamment sur le plan des émotions ressenties. Comment pouvoir les repérer chez l’enfant, qu’elles soient clairement exprimées ou non, afin d’y apporter une réponse adéquate.

  • Individus et dirigeants face au COVID-19 : comment réagir ?

    Les événements de ces derniers jours nous ont apporté leur lot de comportements irrationnels mais aussi de décisions courageuses et de marques de solidarité. Voici une brève analyse de ces réactions dont l’hystérie de masse et des conseils destinés aux responsables et aux individus.

  • Centre d'appels d'urgence 112 : restez en ligne !

    Centre d’appels d’urgence, restez en ligne. – Pour l’ambulance ou les pompiers, appuyez sur 1 – Pour la police, appuyez sur 2, voilà le message que vous entendez depuis le 11 février lorsque vous composez le 112. Mais comment communiquer efficacement en cas d'urgence ?

  • La police peut-elle fouiller mon véhicule ?

    Lors d’un contrôle routier de la police, je suis susceptible de devoir présenter mes documents de bord, mon permis de conduire voire ma carte d’identité. Je peux également être soumis à un alcootest. Rien d’anormal ni de choquant a priori. Mais peut-on fouiller ma voiture et pour quels motifs ?

  • Dix conseils pour survivre dans un mouvement de foule

    Que faire lorsque vous êtes prisonnier d’une foule en mouvement, que votre espace vital se réduit, que votre liberté de mouvement est entravée ? Quels sont les bons réflexes à adopter dans ce type de situation ?

  • Comment établir un plan d’urgence communal nucléaire ou PPUI ?

    Le nouveau plan d’urgence nucléaire comprend des directives organisationnelles flexibles pour répondre à la fois aux situations d’urgence restreintes et aux situations d’urgence de grande ampleur. Dans le prolongement de ce plan, des préparations supplémentaires doivent être établies, notamment au niveau local. 

  • Le Bourgmestre : quels pouvoirs en maintien de l'ordre public ?

    Face à un trouble à l'ordre public particulier comme par exemple des tapages nocturnes répétés, un mur manquant de s'effondrer ou encore une habitation insalubre, que peut faire l'autorité communale ? Quels sont les pouvoirs de police administrative du Bourgmestre ?

  • Incident nucléaire : les plans d’urgence à charge des autorités locales et collectivités

    Le nouveau Plan d’urgence national nucléaire et radiologique pose un cadre de référence qui doit permettre de gérer le plus efficacement possible les interventions en cas de risque nucléaire. Pour son opérationnalisation, quels plans et procédures incombent aux autorités locales, fédérales et régionales ainsi qu’aux différents intervenants dans la gestion de

    ...
  • Le nouveau Plan d’urgence nucléaire et radiologique : qu'est-ce qui change ?

    Les mesures édictées par le récent plan d’urgence nucléaire pour le territoire belge concernent les membres des services d’urgence, les autorités locales, provinciales et fédérales, mais également tout citoyen. Une brève synthèse vous explicite les différentes phases de la gestion de crise, les actions de protection et les nouvelles zones prévues pour la

    ...
  • Les agents de gardiennage sur la voie publique : quelles compétences ?

    Récemment, les compétences des sociétés privées de gardiennage ont été étendues en ce qui concerne plus précisément leur pouvoir d’action dans les lieux ouverts au public. Voyons, dans ce cadre, quelles sont les interventions possibles des agents de gardiennage, plus particulièrement en ce qui concerne l’utilisation des caméras de surveillance fixes et la

    ...
  • La communication de crise : on ne peut plus se passer d’internet

    Pourquoi utiliser internet en communication de crise ? A côté de la presse dite traditionnelle, le monde d’internet (de la presse numérique aux réseaux sociaux, en passant par les sites internet) modifie les pratiques de communication. La multiplication des outils à disposition et l’impression de perte de contrôle de l’information peuvent donner le vertige

    ...
  • Pourquoi et comment utiliser l’application Smartphone 112 BE ?

     

    L’application Smartphone «112 BE» vous permet d’appeler les services de secours (pompiers, police, ambulance) encore plus aisément. Comment fonctionne cette application ? Pourquoi l’utiliser ? Indéniable progrès en matière de prise en charge d’appels initiée par le Gouvernement Fédéral, cette

    ...
  • Gérer un appel téléphonique anonyme de menaces

    Dans le cadre de la prévention et la gestion d’alerte à la bombe, attachons-nous à la procédure à suivre en cas d’appel téléphonique d’alerte ou de menace. Il ne s’agit que d’un exemple d’instructions pouvant être mises à disposition des personnes (fonctions d’accueil, permanences, secrétariat …) susceptibles de recevoir des appels téléphoniques avec menaces afin

    ...
  • Alerte à la bombe ou au colis piégé : bien gérer la situation

    Pour faire face aux alertes à la bombe qui sont en forte augmentation depuis 2015 en Belgique, un plan d’urgence structuré et un personnel sensibilisé sont les premières garanties d’une gestion de crise efficace. Cependant, que faire concrètement lorsque la menace s’est bel et bien déclarée ?

  • Alerte à la bombe ou au colis piégé : former le personnel

    Qu’elle soit vraie ou fausse, une alerte à la bombe doit toujours être prise au sérieux. En outre, la réception d’un message de menace et/ou la découverte d’un objet suspect/piégé, peuvent plonger le destinataire dans état de choc ou de panique. C’est pourquoi il est essentiel de suivre des procédures claires et d’adopter de bons réflexes.

  • Alerte à la bombe ou au colis piégé : comment se préparer ?

    La découverte d’objets suspects et la réception d’un message téléphonique explicite, peuvent être des indicateurs sérieux de risque d’alerte à la bombe. Outre les mesures de prévention générale, certaines règles sont à suivre en attendant l’arrivée des spécialistes (police, services de déminage, …) mais également pour assister ceux-ci le moment venu.

  • Le personnel de secours et les aidants de première ligne face aux victimes d’attentat

    Pompiers, forces de l’ordre, équipes mobiles d’aide médicale urgente et de réanimation, assistants sociaux, psychologues de terrain, etc. sont amenés à porter secours aux victimes d’attentat et à leurs proches. Ces situations leur font éprouver des émotions intenses de façon répétée. A la longue, elles engendrent une surcharge émotionnelle à l’origine d’une forme

    ...
  • Les intervenants d’aide de deuxième ligne face aux victimes d’attentat

    Il existe deux niveaux d’intervention auprès des victimes d’attentat. La première ligne implique les aidants en contact direct avec les victimes en situation de crise et dans son décours immédiat. Des professionnels interviennent ensuite, à distance de la crise et dans un second temps, auprès des victimes directes et leurs proches en détresse : policiers,

    ...